AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Table des Negociations

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: La Table des Negociations   Ven 26 Oct 2012 - 19:28

Lune 288. Les Freaks ont eu le temps de goûter au folklore local. Et l'épineuse question a été soigneusement évitée, car les épines ça pique, m'voyez ? Mais laisser en suspend des questions comme celles ci ont un effet pervers. Genre un poison qui se repend lentement. Ça fait plus mal de faire une saignée, mais à long terme... 'Fin vous avez compris l'idée générale.
L'idée est donc de faire un repas d'affaires à la française. Repas classique dans la communauté, alcool mais pas trop, et propositions commerciales.

Un mot a été lâché en les croisant en ville, du style « Je vous attends pour déjeuner, on va discuter de votre venue. »
Bref, maintenant on attends les invités. Et les organisateurs. Et pis tout le monde en fait. C'est ça la transparence.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Ven 26 Oct 2012 - 19:47

Histoire de ne pas encore être le premier arrivé, John prit son temps pour choisir ses vêtements. Enfin c'est pas vraiment comme s'il avait eu le choix: d'un côté il avait le costume avec lequel il était arrivé, fraichement nettoyé et plié dans un coin, de l'autre les fripes qu'on lui avait gentiment prêtées à son arrivée, histoire de lui donner un genre un peu plus normal. Pour peu que la normalité fut encore possible en ce monde.

Il fit donc trainer autant que possible avant d'enfiler sa tenue "civile". Ensuite il sortit, mais ne se dirigea pas de suite vers le lieu de la réunion, il se promena dans les rues de la cité pour perdre encore un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Ven 26 Oct 2012 - 20:36

Le turc sera en avance, habillé tout de noir, un anneau d'or sur chaque oreille.
Dès qu'il le peut, l'homme fait en sorte d'être le plus élégant possible, prenant soin de ses rares vêtements en état. C'est une façon pour lui de préserver une certaine dignité, comme si, finalement, cela faisait partie de sa toilette.
A force d'avoir des habits crades sur les chantiers, on se lasse...

Attendant les autres convives, il sortira plusieurs fois une montre de sa poche, les saluant d'un sourire courtois à chacune de leurs arrivées. Devant lui, quelques feuilles et un vieux stylo plume, dont l'encre noire entache d'ors et déjà deux des doigts d'Aslan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank



Messages : 18
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Sam 27 Oct 2012 - 15:13

Frank n'a pas autant de scrupules que John, il est... ce qu'il est, quoi que cela puisse vouloir dire. C'est donc dans son costume de lapin, masque flippant sur le visage, qu'il arrive à la table des négociations où il s'assoit sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Sam 27 Oct 2012 - 22:06

Si elle avait pu y aller à reculons, voire pas du tout, sans doute ne serait-elle pas venue. Pour de multiples raisons qui s'additionnent et font qu'elle a le ventre noué. Rien n'est vraiment réel et elle n'a toujours pas trouvé comment le prouver alors elle se tait et n'évoque plus ses doutes. C'est mieux ainsi, mieux que de passer pour inapte et folle.

Elle aura pris soin de prendre un bain, de se vêtir proprement et avec goût, tressant ses cheveux aussi avant de dépoussiérer ses chaussures. On lui a toujours enseigné de faire attention à elle et à ses possessions, aussi maigres soient-elles. Puis aussi de toujours tenter au mieux de faire bonne impression.

Une très longue inspiration précèdera un premier pas au dehors. Un pas qui en deviendra d'autres, longs et mesurés, plutôt trainants en réalité alors que son regard est figé au sol. Le dos courbé par le froid, un bonnet et une écharpe ternes pour tenir chaud, des mitaines miteuses recouvrant des mains plongées au fond des poches pour tenter l'allure candide et nonchalante, elle s'avance comme une condamnée vers le lieu de réception.

Toujours le même. Elle n'a pas faim et n'est pas foncièrement souriante bien que son visage exprime un grand sérieux et la plus grande neutralité. Elle sait d'ores et déjà ce qu'elle dira comme ayant révisé sa leçon avant d'être interrogée'.

Enfin, ça, elle tente de s'en convaincre. Finalement, elle parviendra à destination et ira s'asseoir à la place la plus à l'ombre ou la moins éclairée, c'est selon, pour écouter essentiellement. Elle ôtera enfin ses apparâts hivernaux excepté l'écharpe et les mitaines. Décaler le siège se fera sans bruit bien que la main soit légèrement tremblotante comme pour ne pas déranger ni être remarquée.

Un salut timide et murmuré, presque silencieux, aux présents mais c'est comme si elle n'osait les regarder. L'obsession de garder les pieds sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 28 Oct 2012 - 16:36

Séance sans huis clos. C'est le prix de la transparence voulue par les gestionnaires, et non dirigeants, de la communauté.
Le contexte n'a que peu d'importances. Il a laissé ça à d'autres, car c'est pas en temps que cuistot, ni même toubib, qu'il est venu avec ses notes. C'est en temps que calculette, affairiste. Le fait que ce soit fait avec bonté, respect et equité ne change pas ce fait de base : This is Bizness. Le pire genre de Bizness. Politique. New Vegas aurait sans doute mérité une place à cette table.

« Content d'vous voir, l'ami. »

C'est à Frank que les mots sont dit, avec affabilité.


« Des que John et Jorey seront là, on pourra commencer. »

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Lun 29 Oct 2012 - 14:02

Le turc regarde encore sa montre. Le lapin, lui au moins il est à l'heure. Cela ne l'empêche pas de se mettre dans une position défensive, reculé sur sa chaise, bras croisés. Quelque chose semble le contrarier.

"Dîtes-moi, Franck, vous voulez pas enlever votre burqa 5 minutes ?
On va pas faire de kendo aujourd'hui, alors si vous pouviez vous passer de votre protection d'escrime, ça pourrait être chouette. Et surtout plus convivial.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Lun 29 Oct 2012 - 17:24

John arrive enfin, ni le premier, ni le dernier. Il salue tout le monde, a un sourire pour Liz puis s'installe aux côtés de Franck.

Je l'ai pas vu l'enlever souvent son costume, je crois qu'il y est encore plus attaché que moi au mien.

Bon, voilà, on attend encore du monde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Lun 29 Oct 2012 - 21:00

L'homme se redresse sur sa chaise, la rabattant plus près de la table. Il lui sourit.

"Bonsoir, John...

J'peux comprendre bien des choses, mais j'aime tout simplement savoir à qui je parle et à qui j'ai affaire. On ne parle pas qu'avec des mots savez. Il porterait un chapeau ou des lunettes de soleil, ce s'rait pareil. Au moins le temps de cette discussion, que nous fassions connaissance, à visage découvert et sans masque sur notre pensée. C'est très symbolique, mais ça m'tient à coeur. Après...
"

Il se tourne vers Franck.

"Après cette conversation, je vous promets de ne plus vous embêter avec ça.
Vous avez ma parole. Offrez-nous au moins ce cadeau, celui-là, nous l'accepterons volontiers."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank



Messages : 18
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Mar 30 Oct 2012 - 9:00

Frank jeta un regard intéressé au Turc. Enfin, comme il portait toujours son masque, personne ne pouvait voir ce regard, mais il était intéressé. Peu de gens lui avaient demandé d'enlever son masque, aussi étonnant que cela puisse paraître. L'apocalypse avait amené son lot de violence, de viols et de meurtres, mais personne n'osait demander à un type en costume de carnaval d'enlever son masque pour discuter les yeux dans les yeux.

Il tourna la tête vers les différentes personnes attablées. S'attarda un peu plus longtemps sur Liz' qui s'était assise loin de lui, puis leva les bras vers son masque et le souleva.

Apparut alors le visage d'un homme jeune, presque un adolescent, les cheveux jusqu'aux épaules, des boucles d'oreilles dorées. Assez beau. Enfin, il aurait sûrement été un peu plus beau si à la place de son œil droit ne se trouvait pas un magma de chairs mal cicatrisées d'où coulait une trace de sang séchée. La blessure n'était pas neuve, mais ça ne la rendait pas plus jolie pour autant.


"Le masque ? Pas de soucis, si vous êtes plus à l'aise pour discuter sans, ça ne me pose pas de problème."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Mar 30 Oct 2012 - 9:14

L'affaire du masque maintenant réglée, John s'avança à son tour vers Aslan et lui dit: Si on est venus ici juste pour voir la tête de Franck, c'était pas la peine de tous nous inviter, on l'a déjà vue nous. C'était en effet la deuxième fois que John voyait Franck sans son masque, et franchement, avec le masque c'était moins perturbant. Au moins il ne faisait pas peur aux femmes et aux enfants!

Parce que là j'ai carrément l'impression que y'avait que ça au menu. Vu que ce cadeau là au moins vous allez l'accepter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Mar 30 Oct 2012 - 17:25

Ah vous savez moi... Depuis que j'ai vu Mr Tarkovsky, il y a certaines choses que je ne suis pas sur de vouloir savoir, vous m'suivez ? Si vous voulez Franck, j'peux vous passer de quoi nettoyer votre œil. La plaie a l'air assez mal cicatrisée.

Farzeen a tendance à se moquer des apparences, à s'en defaire. Alors le masque de lapin, il l'avait superbement ignoré. Chacun peut avoir envie de cacher son visage, si la nature lui a donné des raisons d'etre géné. Il le respecte. De même qu'il respecte les excentricités de John. John, dont le costume tiens plus du Captain America que du Superman. Un treillis avec des plaques de protection.

On accepte toujours les cadeaux de nos amis, d'nos visiteurs. Et on en fait autant à leur egard. De Vegas, on peut comprendre que c'est plus dur, et plus sujet à conséquence. Ils nous ont mis, vous et nous dans un sacré sac de nœud. J’espérais le démêler une bonne fois pour toutes aujourd'hui.

Pour moi, le problème est simple, il y a un cadeau de Vegas que nous n'pouvons pas accepter, et que vous n'pouvez pas garder non plus.
Alors j'y ai reflechi, les quelques lunes que vous avez passé chez nous. Il y a pas vraiment un large panel de choix. Soit on les relâche, soit vous les ramenez à l'envoyeur, soit vous les vendez à un autre. Sanctuary, ou Red Vault par exemple. Le premier a besoin de gibier pour passer l'hiver, le second n'a pas nos inquiétudes diplomatiques.
Et si vous voulez en garder quelques uns, on peut apprendre à Jorey comment faire pour les debourrer sans aucun soucis.

L'autre objet de cette table, ce serait d'envisager de vous employer à certaines taches à l’extérieur, contre retribution. Pas d'vous faire devenir une Eno à l'Iskanderiote, plutot comme un partenaire commercial. On a un job, vous l'acceptez, ou pas.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Mar 30 Oct 2012 - 18:29

Réunion au sommet, elle ne se sent pas d’humeur pour entendre encore Aslan jouer le trouble-fête. L’ambiance semble plus électrique que sympathique et cela dérange Liz qui ne dit rien. Elle rend le sourire à John, gardant néanmoins le silence tout en jouant avec la pointe de ses tresses.

Elle n’est pas d’humeur joviale. L’apéritif à la saveur blasphématoire passe fort mal. Elle rappellerait bien la fonction réelle d’une burqa imposée à certaines femmes fut un temps. L’image lui déplait hautement, trop offensante, qu’elle en grincerait des dents à en faire du bruxisme éveillé.

Elle sent le regard de Frank couler sur elle. Ses épaules s’affaissent légèrement, elle n’aurait jamais donné son assentiment dans ces conditions. Sur son visage, une simple moue de désapprobation pour toute réponse si on oublie une vague intervention - à laquelle elle n'attend absolument aucune réponse - alors qu'elle ne le regarde toujours pas, trop occupée à jouer avec une mèche de cheveux qu'elle entortille autour d'un de ses index :


- Pourquoi ce déguisement de lapin ridicule ?

D’abord parce que la demande ainsi formulée ne lui seyait pas. Ensuite, parce que ses prunelles viennent se poser malencontreusement sur le visage démasqué du jeune homme comme curieusement attirées. Elle en reste discrètement interdite, stupéfaite durant une poignée de secondes.

De ceux pouvant s’intéresser à sa présence, Liz est troublée. Son visage n’exprime rien, son regard en revanche est plus bavard que tous les mots qu’elle pourrait prononcer.

Elle trouve à y redire d'ailleurs en jetant un oeil à Aslan et Farzeen, tout en ayant l'air de se répondre à elle-même :


- Pourquoi ces déguisements d’hommes ridicules ?

Elle a modifié légèrement les propos qu'elle trouve fort pertinents vu les circonstances. Qu'importe, Il ne lui en voudra certainement pas. Ce sera sans doute la première phrase depuis longtemps qu'elle adressera au turc. Ne faut-il pas un début à tout ?

Un sourire léger et songeur. Sans attendre de réponse, elle finit par retourner dans la contemplation autistique des rainures du bois de la table qui la fascinent. Du bout d’un ongle, elle en dessine les contours. Elle écoute distraitement, enfermée dans son cocon de mutisme, l’intervention de Farzeen.

Un très léger fredonnement pour elle-même enfin. A peine perceptible, si le silence ne se fait pas.

All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for the daily races
Going nowhere, going nowhere…


Bizarre, vous avez dit bizarre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosephPorta
L'Tenancier
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Mar 30 Oct 2012 - 20:39

D'un coup, la porte s'ouvre, le vent pénètre la pièce jetant un coup de froid, tandis que Porta apparait dévorant une patte lapin de la main droite, et tenant un plat de viande sous le bras gauche, il ferme la porte à l'aide d'un pied.

- Fmalut la chrompfragnie! Il salue tout le monde à l'aide de sa main droite, ce qui agite la patte de lapin dans tous les sens éparpillant de la sauce dans toute les directions par la même occasion.

Et avant même d'attendre une réponse, il se dirige vers la table, tire une chaise d'un pied, s'assied dessus, pose le plat pour que plus ou moins tout le monde y ait accès.

- Tiendez, j'ai pensez au ravitaillement... Alors? C'est d'quoi qu'on d'vait causer?!

Son retard ne semble pas le gêner plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Jeu 1 Nov 2012 - 14:42

Ouais, donc en gros pour faire court, on a fait le chemin pour rien, se ravisant rapidement: enfin je veux dire pour les chameaux, parce que c'était prévu depuis le début que vous les prendriez pas.

C'est pas grave, j'en ai parlé un peu avec Chacha, elle a dit que les chameaux on en faisait ce qu'on voulait. Déjà pour le déplacement, on en a pour nous, les autres on va voir. Si votre proposition nous ramène par là-bas, c'est pas dit qu'on va pas leur rendre, sinon on peut très bien en libérer, je sais pas moi, quelque part dans votre enclos, ou juste à côté, avec de la nourriture dedans et la barrière ouverte. C'est le *destin* si ils rentrent après ça!
petit clin d’œil à Franck. Sinon ça peut se faire aussi d'aller en donner à Sanctuary.

Pour votre mission, je peux déjà parler en mon nom: pour le moment je sais pas du tout où je vais, comme j'ai plus trop de mémoire, je vais un peu là où m'envoie mon destin comme dit Franck, et là le destin c'est un peu vous aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Jeu 1 Nov 2012 - 18:39

Quel gâchis.

C'est ce que se dit le turc en découvrant le visage quasi adolescent de Franck. Un visage angélique, quasi christique, accompagné de sa plaie béante dont le sang s'échappe et s'étire telle une larme.

Il s'excuserait presque, il fuirait bien cette image blessée, mais il ne détourne pas le regard, bien au contraire.
Ses traits se fondent dans une compassion saine, faite de remerciements. Le sourcil reste froncé, mais bien plus par sérieux. Alors, dans une moue proche d'un sourire, il hoche légèrement la tête de satisfaction.


"Merci, Franck. Je... Je crois que j'imaginais mal le coût du cadeau que je demandais. C'est d'autant plus à votre honneur."

John enchaine, Farzeen suit, la négociation est ouverte et ne cessera que jusqu'à l'accord. Ou pire, la rupture...
L'entrée de Porta aurait pu être perturbante, mais la discussion attire toute la concentration de ses membres.
Aslan se tient à son rôle paternaliste et sans doute parfois agaçant.


"Merci mon vieux, mais vous êtes en r'tard, hein ?
C'est pas sérieux.
"

John poursuit et se détend, mais certaines choses demandent une intervention rapide, car le quiproquo ne semble toujours pas dissipé.

"Comprenez bien une chose John.
Nous faisons clairement la distinction entre vous, les courriers, les hommes libres et sans allégeance, les nomades à qui on a confié un paquet encombrant, et les commanditaires, à savoir Charlotte, membre de la HSC et dirigeante de New Vegas.

Nous sommes sincèrement désolé si vous ne comptiez pas faire halte dans notre ville et si vous avez le sentiment d'être venus ici pour rien, mais, encore une fois, vous ne vous tournez pas vers les bonnes personnes.
Charlotte n'avait qu'une chose à faire, nous contacter au préalable, les choses auraient été plus simples et auraient été clarifiées dans l'instant. Au lieu de cela...
Elle nous prévient en cours de route, ne semble pas trouver nécessaire de vous demander de revenir malgré notre refus, donc nous avons parfois l'impression que tout ceci n'est plus un simple cadeau mais quelque chose que l'on souhaite nous imposer, vous comprenez ?

De toutes les manières, de fait, cette démarche était perdue d'avance.
Peut-être, je dis bien peut-être, que l'intention était bonne, gratuite, ne nécessitant ni retour, ni demande d'allégeance, mais ce peut-être ci est bien trop théorique.
Il faut bien qu'elle apprenne que sa fonction ne lui permet plus de faire des cadeaux.
Le cadeau diplomatique n'est plus un cadeau, c'est un achat, une autopromotion, une marque de pouvoir.
Nous défendons notre intégrité ce soir, soyons clairs.

Nous n'avons jamais cédé aux menaces ou aux propositions de l'UPB quand nous nous sommes installés dans la région. Vous l'saviez ça ? Non ? Bah voilà qui est fait... Devrions-nous donc céder aujourd'hui aux desiderata de la HSC ? Dont Charlotte, bon gré, mal gré, en est la représente ?
"

C'est bien entendu une fausse question, alors le turc poursuit.

"Si vous pouvez garder ces bêtes, nous vous aiderons à les dresser pour votre propre usage, mais nous ne dresserons pas plus que nécessaire, car il est hors de question de devenir les dresseurs sous-traitants de New-Vegas. Si vous souhaitez les commercer avec Sanctuary ou une toute autre ville, nous ne nous y opposerons pas, car cela ne nous regardera plus.

Une chose est sûre, nous ne prendrons pas ces bêtes dans nos enclos.
Cela sort des objectifs premiers de cette communauté de personnes et nous avons toujours été clairs là-dessus.
Et c'est bien pour cette raison que j'en veux à cette Charlotte.
Car non seulement elle met les nôtres dans une position délicate, mais elle place aussi entre nous un mur qui devient quasiment infranchissable.
"

L'homme a été un peu long, emporté par la foi de leur projet. Il semble maintenant chercher le regard de John pour lui exprimer ses regrets sincères dans ce refus pourtant déterminé. Il sait que tout cela, il devrait le dire ailleurs, et à une toute autre personne, à cet interlocuteur absent et qu'il considère irresponsable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosephPorta
L'Tenancier
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Jeu 1 Nov 2012 - 21:50

Soulevant ses mains en guise d'excuses, c'est tout ce que Porta trouve à répondre à Aslan, et n'aurait de toute façon pu placer une phrase vu la place que prend la conversation...

Ne pas avoir la parole ne semble pas le gêner plus que ça d'ailleurs, celui-ci sortant un calepin en cuir noir de son haut de forme, qu'il cache des vues dans sa main gauche, y écrit quelques mots ou lignes à l'aide d'un minuscule crayon, se référant de temps à autres à diverses pages, au fur et à mesure de la conversation, une lueur malicieuse apparait petit à petit dans ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Jeu 1 Nov 2012 - 22:43

L'arrivée fracassante de Porta fait sursauter Lizbeth, jusque là, toujours en pleine contemplation de la table. Distraitement, elle écoute comme pour se remettre à la page. Puis, mue par une inspiration nouvelle, elle se lève en observant le jeu du tavernier avec amusement avant d'aller lire au-dessus de son épaule.

Chose faite, et peu importe ce qu'elle voit ou lit, elle récupère son siège. Comme si de rien n'était, elle entreprend de s'installer entre Frank et John. D'une voix calme, douce et posée, la diplomate n'est plus si loin en vérité :


- Vous n'êtes pas venus pour rien, vous avez suivi votre destinée qui vous a mené jusqu'ici. Avec des chameaux gênants, certes, à cause de la donatrice qui a omis de prévenir. Le débat, on le connait, également chaque argument des deux côtés. Je pense que tout a été dit et répété suffisamment, également à Chacha par moi-même, il est donc inutile de jeter de l'huile sur le feu à propos de cette histoire. Ce qui est fait, est fait. Point.

L'un de vous ou Jorey peut apprendre à débourrer quelques chameaux pour une utilisation personnelle et les autres pourront être négociés contre d'autres biens auprès de ceux qui en voudront à l'extérieur comme Sanctuary par exemple... Ce qui permettrait d'autres échanges commerciaux plus enrichissants tant pour vous que pour d'autres. Un manège coûtera trop cher et Iskenderia n'a pas le matériel nécessaire pour en construire un présentement ou cela risque de prendre beaucoup de temps. C'est donc l'unique solution pouvant satisfaire chaque partie.

Un regard vers John, un autre plus troublé à Frank.

- Cela demandera juste que vous restiez un peu pour permettre d'avoir des montures fiables et d'envisager votre avenir en le préparant sereinement. Et cet avenir, on pourra le préparer ensemble, bien entendu, puisque je me joindrai à vous afin de donner un nouveau sens à ma vie, un nouveau souffle... Appelez cela comme vous voulez mais cela m'est nécessaire.

Elle relève les yeux sur Aslan et Farzeen, l'annonce était faite dans la simplicité même pas entre le fromage et le dessert. Son regard se reporte sur John et Frank :

- On fait comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Ven 2 Nov 2012 - 17:42

John s'apprêtait à répondre lorsque Liz'beth prit la parole. Il la laissa donc parler. Il était d'accord avec chacun de ses mots et allait le dire lorsqu'il fut surpris par les derniers mots qu'elle prononça. Il se tourna vers elle, la regarda longuement, l'air étonné, il se demandait s'il avait bien entendu.

T'as bien réfléchi, tu veux pas qu'on en reparle après? Sans attendre de réponse, il décida de poursuivre les négociations engagées. L'annonce faite par Liz serait un assez gros problème à régler, il préférait que celui des chameaux n'en soit plus un.

Pour en revenir à nos moutons, enfin nos chameaux, j'avais bien compris qu'il n'y avait pas eu d'accord entre Chacha et vous, mais comme elle nous a dit qu'on en faisait ce qu'on voulait, on a essayé quand même. Comme l'a bien dit Liz, nous on marche au destin: on va là où nous poussent nos aventures. Et quand je dis que sans les chameaux on ne serait pas venus ici, c'est pas pour être désagréable, c'est juste qu'avant que Chacha nous en parle, je ne connaissait pas cette ville et j'aurais jamais su la trouver sans la carte qu'elle nous a donnée, donc oui, on est venus ici pour vous donner les chameaux. Mais je ne regrette pas d'être venu, on a rencontré des gens sympas pendant le voyage et ici aussi.

Après on va pas partir fâchés parce que vous n'en voulez pas. J'en parlerai à Chacha et je verrai ce qu'elle décidera. S'il faut retourner à Vegas, j'y retournerai, et là ça sera sans plaisir.


Pendant son discours, il n'avait regardé que les personnes en face de lui, maintenant qu'il avait terminé, il lança un regard en coin à sa voisine puis s'arrêta sur ses mains posées sur la table. Il ne releva ses yeux que lorsqu'une autre personne prit la parole.


[orthographe quand tu nous tiens...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Ven 2 Nov 2012 - 21:25

Le turc fronce les sourcils. La nouvelle ne lui plait guère. Il pense à l'organisation des gardes, au travail sur les chantiers, il pense à Farzeen, qu'il regarde. L'homme prendrait bien la parole, mais c'est sa femme, sa compagne.
Comment en sont-ils arrivés là ? Voilà ce qu'Aslan se demande en se reculant sur chaise, les bras croisés, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 4 Nov 2012 - 15:44

Je t'attendrais.

C'est ce qu'on appelle dans le jargon, se rembrunir. Il se frotte les yeux, et le bon entrain qui pouvait sembler etre present semble s'etre envolé, remplacé par une chappe de plomb. Il n'a plus envie de dire à Aslan qu'ils etaient bien au courant des circonstances, depuis le temps. Que se repeter encore et encore ne servait qu'à ressasser le probleme sans le resoudre. Il n'a plus envie de negocier, de discuter, de s'entretenir avec le groupe. Plutot de s'isoler, et mediter.

Il se tourne vers John, vers le superhero sans pouvoir, le leader designé des "Anormaux". Les Flippants ? Les Extraordinaires. Faites votre choix. Pas le moindre signe de complaisance dans les mots qui suivent.

Vous avez interet de prendre soin d'elle, John. Au peril de votre vie, vous devrez veiller à meriter ce costume.

Mais il faut avancer, tenir le cap droit. Encore une fois continuer l'oeuvre etablie, et solide comme un roc malgré les fissures d'un edifice mental déja assailli.

Dans ce cas, la question des chameaux est resolue. Vous faites ce que vous voulez de votre coté, notre amie vous accompagne pour voir du pays, et si ça vous tente, vous pouvez effectuer quelques taches contre ... et bien ce que vous voulez.

Je vois à priori deux taches, à vous proposer. Vous rendre dans les secteurs ou les bunkers s'ouvrent, pour offrir une assistance sur place à ceux qui en ont le besoin. L'endroit ou vous les dirigeriez apres n'aurait pas d'importance. Les recruter, les envoyer soutenir d'autres projets, nous derange pas. C'est aider les plus demunis.

L'autre projet, ça serait de vous specialiser dans l'exploration, la recherche d'artefacts, de fouiller toutes les ruines du monde connu, et en ramener toute piece pouvant ameliorer notre quotidien. Des caisses de matiere premiere, bien sur... Mais aussi, c'est peut etre le plus important, des pieces de technologie. Ou des livres.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 4 Nov 2012 - 17:47

John lève donc les yeux vers Anton qui justement a l'air de s'adresser à lui. En effet, il s'adresse bien à lui, et on peut noter que ce qu'il lui demande tiens plus de l'ordre que du conseil. Le héros amnésique ne s'est pas fait qu'un ami ce soir. Il écoute la suite, un air sérieux sur son visage, les bras croisés sur la table, hochant la tête de temps en temps. Il attend quelques secondes avant de répondre, pour être sûr que son interlocuteur a bien terminé.

Je prendrai bien soin d'elle... NOUS prendrons bien soin d'elle, parce que nous le faisons pour chacun d'entre nous. John aurait bien voulu dire qu'il prendrait plus particulièrement soin de Liz, mais il se ravisa, estimant que la jeune femme n'apprécierait pas forcément cette remarque. Aider les autres, les protéger, c'est ce que nous faisons et ce que je continuerai à faire.

Ce qui m'amène à votre proposition: pour ma part je préfèrerais venir en aide à ceux qui pourraient en avoir besoin. Les diriger vers ici s'ils le désirent.

Pour les chameaux, je prendrai contact avec Chacha et je réglerai ça. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez plus dérangés par nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 4 Nov 2012 - 18:27

Elle fronce un sourcil. Manquerait plus que Jorey endimanché dans un costume trois pièces cravate, un bouquet de marguerites à la main, pour la mettre encore plus mal à l'aise.

Ses doigts s'entortillent nerveusement. Tentative de port altier au creux de son siège, elle ne cille pas mais son regard se pose sur tous et personne à la fois.

Ce qui est certain, c'est que sa détermination est sans faille. Chacune de ses mains vient se poser sur une des épaules de John et Frank avant de reprendre leur position initiale sur la table.


- Nous en discuterons, John. Nous en discuterons... Mais je sais aussi me défendre. Un minimum.

Il est certain que ce doit être étrange de voir une Liz sérieuse entourée par deux hommes atypiques. Un superhéro ayant laissé son costume au vestiaire et un lapin d'Halloween au masque tombé. Elle n'a pas de costume, elle, rien qui la différencie avec fantaisie mais elle semble faire avec. Toute en contradiction jusqu'à ne pas être aussi fragile qu'on voulait bien le croire.

- J'ai envie d'un thé ou d'un café, Joseph... Si vous avez ça en stock...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 4 Nov 2012 - 19:49

Allez... C'est pas dimanche, mais le turc enfile le costume d'un soir, celui du rabat-joie. Ça ne lui plaît pas plus que cela, mais tout le monde semble préférer le bon rôle. La tâche en est d'autant plus délicate qu'Aslan et Lizbeth ne se parlent quasiment plus, voire s'ignorent.

"C'est un peu tôt pour les boissons chaudes...
Il me semble ne pas avoir encore donner mon accord...
"

Le ton est lancé, et c'est tout un programme qui s'annonce...
Mais finalement, la suite est plus délicate et sa voix se fait plus douce, sous le souffle de la confidence.


"Vous avez la chance d'avoir ici quelqu'un qui vous aime vraiment, Lizbeth. Et j'vous assure que j'vous envie.
Mais faites preuve d'un peu plus de délicatesse la prochaine fois, voulez-vous ?
Je sais bien que vous n'êtes pas tout l'temps à l'aise ici, et que vous avez parfois du mal à... A exprimer votre ressenti. Mais ce genre d'annonce publique se prépare dans le privé, vous comprenez ?
"

Il a pour elle un léger sourire, plongeant les yeux dans les siens pour lui faire preuve de sa sincérité. Un dernier regard vers Anton qui doit peut-être fuir les leurs. Il revient enfin à elle.

"En dehors de la région, vous serez représentante de toute une ville. J'espère que vous ne l'oublierez pas. Tâchez donc de vous tenir en dehors des affaires commerciales et d'éviter les provocations. Ça parait évident, mais croyez-moi qu'en matière de provocation, certains savent y faire.

Je vous avouerais que votre départ ne nous arrange guère, d'autant qu'on comptait sur vous sur de nombreux postes, mais ma foi, nous n'avons jamais fermé les portes à quiconque... Alors il serait injuste que ça soit le cas pour vous, n'est-ce pas ? Pour le reste, je vous fais confiance... Car effectivement elle sait se défendre...
"

Petit sourire de nouveau. Ses yeux se tournent maintenant vers John.

"Nous compterons donc aussi sur vous pour veiller sur elle, John.
Et arrêtez de dire que vous nous dérangez.
On regrette juste de ne pas avoir pu vous accueillir comme...Comme n'importe qui finalement, tout simplement..

Bien...
Si tout est réglé, je pense qu'on peut fermer l'dossier alors.
Quelqu'un a quelque chose à rajouter ? Liz peut-être ? Puisque je vous ai pris un peu à parti, si vous voulez bien conclure.
"


Dernière édition par Aslan Öztürk le Lun 5 Nov 2012 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: La Table des Negociations   Dim 4 Nov 2012 - 21:05

- Le mot de la fin ? Mes ressentis sont bien où ils sont. Sous une grosse couche de délicatesse justement.

Elle lui rend un sourire quelque peu crispé. Tout est dit sur le même ton de confidence mais monocorde, plutôt détaché et presque froid.

- N’étant pas irremplaçable, je vous fais néanmoins confiance pour trouver des gens plus compétents et braves que moi car mon humilité m’aurait poussé, de toute manière, à refuser tout poste susceptible de m’être proposé.

Elle reculera simplement son siège en arrière avant de se relever.

- Pour le reste, n’ayez crainte, Monsieur Öztürk. Je sais où est ma place et le rôle à tenir auquel cas je finirai morte, paria ou ermite.

Elle avancera de trois pas en direction des cuisines avant de se retourner. Le ton se veut plus chaleureux.

- Sur ce, je vais me préparer un thé et vous laisse en paix. Bonne soirée et bon appétit.

Pour finalement disparaitre préparer sa boisson sans pour autant jamais revenir. Sans doute que la porte de la taverne claquera derrière elle plusieurs poignées de minutes plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Table des Negociations   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Table des Negociations
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» TENNIS DE TABLE A CLENAY
» Tennis de table Clénay 2009/2010
» recherche une table et chaise
» Table en bois dur pour garderie
» La politique vue de l’étable....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: Zone urbaine :: La Taverne-
Sauter vers: