AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Beuverie

Aller en bas 
AuteurMessage
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 9:42

Une silhouette noire dépasse les portes du bar de la communauté et s'installe au bar.
Visage stricte à l'image du chignon impeccable qui orne l'arrière de son crâne, celui-ci à peine adoucit par une rose rouge séchée et laquée. Encore un de ses souvenirs dont elle ne veut pas se séparer.
Claquement de paume sur le bar pour commander à boire au barman au chapeau jaune. En attendant qu'il sorte de sa tanière, son regard bleu se perd sur une de ses affiches de femme dénudée. C'est presque délicatement que son visage se penche sur la gauche alors qu'elle observe la pose lascive de la dame en question.
Est-ce que ce genre là donne véritablement des émotions aux hommes? Etrange. Enfin peut-être pas si étrange que cela. Enfin pour une nuit peut-être... Il est vrai que l'Amour n'existait plus que dans ses rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 10:14

Avant un départ plus qu'imminent, John avait voulu emporter avec lui un peu de la chaleur de ce lieu. L'envie d'une bonne bière ou de ce fameux whisky maison l'avait aussi un peu poussé dans le bar.

Il était assis dans un coin de la salle, dos au mur, une bière à moitié vide devant lui, lorsque la jeune femme entra et s'installa directement au zinc. Il l'observa quelques instants. Il se souvenait l'avoir déjà rencontré en ville, mais il ne lui avait jamais parlé. Qu'importe, il n'était sans doute plus temps de se lier d'amitié avec les habitants d'Iskenderia. Il n'ignore pas qu'un homme est mort dernièrement, et que cet homme était très proche de celle qui attend qu'on lui serve son verre.

Même s'il ne souffre pas la perte d'Amour, il ne peut que comprendre la douleur ressentie pas Summer.

Il boit une autre gorgée et repose sa bouteille sur sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 12:43

Un picotement dans la nuque? Un poids sur les épaules? Qui saurait dire ce qui souffle à l'instinct de Summer pour qu'elle se retourne? Personne... Quoiqu'il en soit, elle se retourne bien pour scruter la salle de ses iris bleus. Ces derniers se posent enfin sur la silhouette du fond qui boit sa bière tranquillement.
Froncement de sourcils léger avant qu'un beau sourire ne s'accroche à son visage. Dents blanches sur lèvres rouges et pleines. Magnifique spectacle... si ce n'est que la lumière de ses yeux ne suivent pas le mouvement et reste terne. Sourire commercial? Très certainement.
Malgré la marque de reconnaissance, elle ne bouge pas du bar, y reste accrocher pour recevoir enfin son dû. Envie de se noyer, de faire des bêtises, de perdre la mémoire? Très probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 13:06

John rendit son sourire à Summer, un sourire gêné. Il ne savait pas ce qu'on devait dire à quelqu'un qui venait de perdre une personne proche.

Ça devait être de famille, sa tante n'avait pas non plus trouvé de mots réconfortants à la mort de ses parents, et maintenant qu'il avait perdu ses amis, personne ne cherchait à l'aider vraiment. Il faut croire que les hommes d'aujourd'hui devenaient indifférents au malheur d'autrui, ou complétement désarmés, ou avaient leurs propres problèmes et manquaient de temps pour s'occuper de ceux des autres. Toujours est il qu'il reprit une gorgée de bière, la dernière, et que la jeune femme ne reçu rien d'autre qu'un sourire.

Il soutint son regard quelques instants, baissa ses yeux vers sa bière, puis se leva, bien décidé à faire honneur au logo qui ornait le costume qu'il avait laissé dans sa chambre. Hopital et Charité, il devait venir en aide à ceux qui en avaient besoin. Summer semblait faire partie de ceux-là.

Il s'approcha du bar et demanda d'une voix assez forte pour être entendue dans la pièce à côté:
Tu peux nous sortir la bouteille du Marshall? Vous n'avez rien contre les alcools forts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 15:11

Il l'observe et elle en fait de même, ne le quittant pas du regard. Pourtant, elle semble surprise lorsqu'il vient à son secours en hêlant le barman absent.
Il pose une question et elle fait un non de la tête, reconnaissante qu'il n'en pose pas plus. Pas envie de s’épancher sur l'épaule d'un étranger, pas envie de lire une quelconque pitié ou entendre une fois de plus la sempiternelle phrase du "Je suis désolé. Il avait l'air d'un bon gars." ou encore "Je sais ce que c'est. J'suis là pour t'écouter."
A cette pensée, elle a un petit sourire amusé avant de mettre une main sur le coeur et se pencher un peu vers le nouveau venu. Probablement un signe de remerciement pour son aide bienvenue. Lorsque les yeux se rencontrent à nouveau, elle a retrouvé son sourire de façade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosephPorta
L'Tenancier
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 15:24

Dans une autre pièce, Porta est enroulé sur une paillasse tel une grosse chouette, et dort à poing fermés, le bruit et les cris de John ne semblant pas l'avoir gêner plus que ça...


Dernière édition par JosephPorta le Lun 25 Fév 2013 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 15:50

[m'en fous, j'irai me servir!]

Un silence pesant s'installe, personne ne parle et de l'autre côté ça ne semble pas bouger. Il tapote sur le zinc du bout des doigts. Plus le silence dure, plus il est nerveux. Il essaye de faire mine de s'intéresser à la décoration, mais partout les murs sont recouverts de femmes nues ou presque.

Il aurait pu lui dire qu'il était désolé, c'est ce que les gens font habituellement, mais désolé de quoi? Il ne connaissait pas celui qui est mort. Il serait plus désolé pour elle, mais lui dire apporterait quoi de plus? Ce n'est pas parce qu'on appuie sur une blessure encore ouverte que l'on a moins mal. Alors il se tait. Ou plutôt il parle d'autre chose.


Au fait, je m'appelle John, toi c'est comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 16:30

L'homme semble mal à l'aise auprès d'elle. Il n'aime très certainement pas le silence. Amour non plus ne l'aimait pas. Il parlait tout le temps. Mais l'Amour n'est plus... Il fallait maintenant qu'elle se débrouille seule.
Malheureusement, John posa LA question. Comment lui faire comprendre son prénom? Si seulement Liz' avait été là... mais elle ne l'était pas. Etait-ce le début de son apprentissage?

Sans se dépérir de son sourire, elle agita un peu ses doigts, ouvrant son poing et écartant bien les doigts à la façon d'un soleil. Voyant son air perplexe, elle a un petit froncement de sourcils et un soupire.
Elle restera pour lui la femme mystérieuse qui voulait boire un verre...

Décidément, elle avait vraiment besoin de boire un verre. Regard à droite. Regard à gauche. Et la voilà qui passe derrière le bar et part à la recherche des bouteilles tant désirées. Doucement pour ne pas faire trop de bruit mais sûrement, elle fouilla l'endroit avant de ressortir une bouteille légèrement poussiéreuse. Le forban au chapeau jaune avait dû la cacher pour de meilleurs jours.
Avec son sourire, elle pose deux verres et les remplit aussitôt. Allez hop! Cul sec!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 17:55

Peut-être un instinct portera les pas de Liz jusqu'à la taverne par simple déduction. Deuil égalent beuverie, alcool et connerie selon des idées préconçues bien à elle quand les gens ne pleuraient pas ni ne maudissaient qui ou quoi que ce soit. Peut-être aussi qu'elle était à la recherche de la jeune femme comme mue par cet instinct protecteur dont elle chercherait longtemps d'éventuelles raisons sans se décider.

Peut-être. Allez savoir. On n'est jamais très sûr de rien avec elle.

Peut-être aussi que Lizbeth, thanatopracteur (-trice ?) autoproclamée, avait fini son œuvre pour redonner une mine moins cadavérique à l'Amour de Summer. Froidement, sans émoi, avec méthode et protocole sans ciller. Des arcades sourcilières, aux cernes en passant pas le creux des joues, tout devait être affiné, pâlit pour magnifier le blush. Redonner l'étincelle de vie même dans la mort.

Liz aurait voulu créer des automates. En un certain sens, elle s'entrainait sur des chair mortes en espérant un jour pouvoir lustrer le visage d'une poupée ou d'une marionnette de porcelaine ou de bois.

Peut-être aussi pour un tas de raisons qui font que la taverne est le seul lieu où se retrouvaient les gens encore dynamiques de la ville - et dieu qu'ils sont trop peu ! - elle finira par débarquer malgré elle pour jouer la sociale de circonstance, flûte entre les mains.

Elle s'arrêtera quelques instants sur le seuil de la taverne pour se composer une attitude seyant à la jeune femme. Après tout, Liz n'a jamais franchement été douée pour les émotions.

Savoir quoi dire, quand, où, comment ? Fichtre !

Ce n'est pas vraiment son truc malgré qu'elle prenait le temps de scruter chez les autres toute forme de réaction afin de parfaire son mimétisme depuis sa sortie du bunker 206, même bien avant en vérité pour éviter des réactions trop brut de décoffrage surtout. On est autiste ou on ne l'est pas.

Elle, c'était plutôt le silence, la dispersion radiophonique ou les pieds dans le plat au choix. Oui, voilà, c'est à peu près tout ça.

Alors, elle se compose une expression affable de celle-qui-sait-mais-ne-dit-rien, en rejoignant le duo déjà sur place sans piper mot concernant le prénom de Summer. Hé ! Une lueur espiègle envahit ses prunelles. Une lueur qu'on ne saurait ignorer en vérité.

- C'est un hold-up ou je ne m'y connais pas !

Quitte à exagérer un peu le côté clownesque de ses propos tandis qu'elle constate le pillage du bar par la fluette silhouette en pointant un doigt accusateur sur les voleurs de flacons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 29 Nov 2012 - 20:30

Elle ne lui répond pas, mais lui fait des signes avec ses mains. Des signes qu'il ne comprend évidemment pas, mais qui lui font penser qu'elle doit être muette. S'il avait eu un papier et un crayon, ou même un couteau pour graver dans le zinc les réponses aux questions qu'il aurait pu poser. Mais rien de tout ça. Il n'en saura pas plus sur l'inconnue.

Elle lui remplit son verre avec une bouteille qu'elle est allée chercher elle-même. Ce n'est pas celle qu'il aurait voulu voir apparaitre, mais ça se boit quand même. Il l'accompagne et descend son verre d'un trait lui aussi. L'alcool accroche la langue et y laisse un goût de métal oxydé. Ce n'est pas la meilleure cuvée, il se demande même si ce n'est pas avec ça qu'ils désinfectent les tables... Cette pensée le fait sourire... quoi que.

Il prend la bouteille et remplit à nouveau les verres. Ce soir il n'y aura personne pour contrôler son état d'ébriété, alors pourquoi se priver?

Liz fit son entrée, et commenta le pillage qui s'opérait. John lui sourit et posa un autre verre sur le bar.


Tu nous accompagnes? Ce soir il n'y a que ça, le "Marshall" reste introuvable, et le tavernier aussi... Ils sont ensemble au lit que ça ne m'étonnerait pas! Tentative d'humour, peut-être déplacée en ce moment, mais c'est tout ce qu'il a trouvé à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Ven 30 Nov 2012 - 7:53

Sentant l'alcool de second choix lui bruler l’œsophage, Summer toussa avant de porter une nouvelle fois le verre plein à ses lèvres. D'un mouvement sec de son poignet, le liquide est engloutit aussi vite que le premier.
Regard en coin vers la nouvelle venue et son sourire commercial s'affiche une nouvelle fois. Ses yeux bleus ne sont toujours pas de la fête. D'ailleurs, elle ne sait pas si elle doit se réjouir ou non de la présence de son interprète. Il allait falloir qu'elle réponde aux questions et pas sûr qu'elle les aimerait celles-ci.
Alors que John fait sa bonne blague, elle ressert les verres vides, en l’occurrence le sien, cachant sans doute un peu maladroitement qu'elle ne rit pas avec eux.
Pourtant, la voilà qui fait glisser le verre préparé par John vers la Moldave, l'invitant ainsi à participer à leur petite beuverie. Plus on est de fous, plus on rit.... et c'était peut-être de cela dont elle avait besoin: que la vie continue son cours, qu'ils lui démontrent que la vie ne s'arrête pas à la perte de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Sam 1 Déc 2012 - 9:15

Summer n'avait toujours pas dit un mot, elle se tairait dans son silence, se rendant plus mystérieuse pour John. Par contre pour ce qui est de la descente, elle était plutôt douée, le devançant largement. Peut-être était ce lui qui ne savait pas apprécier la saveur subtile du breuvage. Il reporta son verre à sa bouche avant que Liz n'ait pu répondre à son invitation. Non, décidément le goût était toujours le même, chimique, désagréable, mais il ne pouvait pas faire son délicat devant ces dames, pas à cet instant.

Il plissa les yeux et fit la moue de celui qui était quelque peu dégouté par ce qu'il avalait.


Ça vaut pas ce qu'on m'a servit la dernière fois!

Devant les yeux de Summer, il aurait voulu trouver les mots qui réconfortent, mais c'étaient lesquels? S'il avait connu la jeune femme, il aurait peut-être trouvé quelque chose à dire.

Il la trouvait belle, toute triste qu'elle était, elle dégageait un charme étrange, qui ne le laissait pas indifférent.
Il se sentit gêné et cessa de la regarder, ses yeux plongèrent dans son verre à moitié vide, et il trouva là une excuse à son malaise: l'alcool devait déjà se faire sentir dans son organisme et l'empêchait donc de réagir normalement.

Il espéra que Liz accepte de les accompagner. Il lui lança un regard en vidant son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Sam 1 Déc 2012 - 9:54

A la réflexion de John, la petite muette léve ses yeux bleus vers lui et accroche son regard. Il a l'air de l'observer, de la scruter, se posant sans doute mille questions sur elle. Le sourire commercial est alors de retour alors que ce dernier se détourne et s'intéresse au verre posé devant lui. Se pouvait-il déjà qu'il soit éméché par l'alcool?
Discrètement, elle a un petit soupire. Chez elle, cela n'allait jamais aussi vite et aujourd'hui, elle n'aurait rien eu contre.
En tout cas, la remarque sur la qualité de l'alcool n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde et elle repartit à la recherche des secrets de l'homme au chapeau jaune. Après quelques instants de recherche et quelques cliquetis, elle déposa deux trois bouteilles sur le bar. Les débouchant, elle les goûta toutes avant de soustraire le verre de John et celui de Liz pour jeter le liquide infâme sur le sol.
A nouveau pleins, les verres sont glissés à leur propriétaire respectif. Si déjà, ils voulaient l'accompagner dans ses lever du coude autant préserver leurs tuyauteries internes.
Regardant Liz', elle eut encore quelques mouvements de ses doigts graciles, sans doute à l'image d'une danse exotique pour John. Sourcils froncés, Summer parait comme contrariée. Pourquoi? Qu'avait-il donc fait? Etait
-ce parce qu'il l'avait regardé un peu trop intensément? Avait-elle lu dans son regard qu'il la trouvait belle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Dim 2 Déc 2012 - 0:15

Invitée à boire un verre dont le contenu était douteux aux mines peu réjouies de ses comparses, Liz ne fait que humer le sien sans y tremper les lèvres. Pas folle la guêpe, hors de question qu’elle soit empoisonnée par un tord-boyau infâme !

Elle ne manque pas de remarquer les échanges de regard, particulièrement celui de John à l’égard de Summer, ce qui lui tire un sourire franchement narquois. Ne pourrait-on y lire une once de mépris ?

Cependant, son attention se focalise sur la jeune fille comme si le superhéro en goguette cessait instantanément d’exister. Une attention toute particulière comme si elle se voulait protectrice de la gitane, presque une louve aux crocs acérés. C’est instinctif et n’allez surtout pas lui demander pourquoi.

Elle lit sur les doigts de la barwoman improvisée en sirotant le nouveau verre offert, rempli d’un meilleur alcool. Pas de cul sec, sait-on jamais ce que donnerait une liz trop rapidement ivre !

Sur le zinc, le cul du verre frappe presque dans un bruit mat avant que ses mains entament un ballet sibyllin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Dim 2 Déc 2012 - 10:03

Les iris bleus s'arrêtent sur les doigts en mouvement avant de se détourner lentement, comme à regret. Alors que le verre revient inexorablement à ses lèvres, les paupières papillonnent allégrement, chassant sans doute le trop plein de liquide lacrymal.

La réponse se fait attendre, longuement et parait inespérée lorsque elle arrive finalement. Le regard fixé sur son verre, les doigts font le travail avant de se poser inconsciemment sur son bas-ventre. L'aura de tristesse de la petite muette grandit alors, se rend plus lisible aux deux présents. Il ne manque pas grand chose pour que la gitane pense à rejoindre les rochers si tentants. Après tout son peuple n'existe plus, sa famille non plus et son Amour encore moins. Qu'est-elle donc maintenant? Une coquille vide. Il serait si simple de s'offrir au vent...
Machinalement, les doigts s'emparent à nouveau de la bouteille et remplit les verres vides avant de mener le sien vers son gosier.

A la chaleur de l'alcool, elle retrouve son sourire de façade et retrouve une petite danse gestuelle. Intéressée par la réponse, elle s'accoude au zinc dans une position presque nonchalante. Le bleu n'est plus qu'aller et retour entre la femme et l'homme présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Dim 2 Déc 2012 - 12:38

L'une après l'autre, les deux femmes communiquent par des signes, ce qui amène John à penser que Summer est muette. Voilà donc ce qui expliquerait pourquoi elle ne lui a pas répondu, et pourquoi il n'a pas encore entendu le son de sa voix.
Qu'à cela ne tienne, il posera la question à Liz, dès qu'elles lui laisseront un moment pour en placer une. Même sans son, les femmes ne peuvent s'empêcher de parler, et parler, et parler...

En attendant, il boit son verre, d'autant plus facilement que le goût est plus agréable, et que ce qu'il a bu avant commence à faire effet.

Donc elle ne sait pas parler, c'est ça? Tu peux lui demander son nom?

C'est assez étrange de parler à quelqu'un qui est présent par l'intermédiaire d'une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Dim 2 Déc 2012 - 15:21

La voix masculine tire Summer de sa contemplation moldave.
Le bleu se rive sur lui, souligné par un froncement de sourcils. Il était donc comme les autres. C'est étrange comme le fait de ne pas parler rend soudain invisible. On dirait presque un pouvoir magique... ou un truc de super-héros. La bonne blague.
La petite muette se redresse, dépitée par ce manque de tact et de finesse. L'auréole de l'homme serviable commence doucement à s'effriter pour la gitane et cela se lit sur son joli minois.
Agacée, elle surprend un torchon mis là sans doute à sécher et se mit à essuyer le bois du bar comme si elle avait fait cela toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Lun 3 Déc 2012 - 22:19

La moldave soupire et observe le manège, entend les question, soupire à nouveau à la réaction de la brunette.

Elle danse d'un pied sur l'autre, un ange passe. Puis, finalement, Lizbeth s'approche de la gitane aux multiples jupons colorés pour déposer une main silencieuse sur son épaule, comme pour attirer son attention en tentant de chasser tout malentendu; avant de recommencer à faire jongler ses doigts d'un air gêné.

Chose faite, elle se tourne vers John.


- John, je te présente Summer. Elle est muette, pas sourde et tu peux lui poser des questions directement, elle y répondra et je tâcherai de répondre au mieux.

Un sourire poli et avenant vient se figer sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Mar 4 Déc 2012 - 10:16

La main posée sur son épaule arrête la manouche dans son ménage et les yeux se fixent maintenant sur la Moldave.
Froncement de sourcils, coup d'oeil critique vers l'homme présent, retour vers la brunette. Une main se tend et tapote gentillement les doigts encore posés sur son épaule. Geste rassurant mais peut-être maladroit. En tout cas, elle ne sait pas vraiment y faire mais elle apprend. C'est déjà mieux que rien.

Les présentations se font (enfin dirons certains) et une petite lueur de déception flotte dans le bleu des iris de la gitane. Cela ne la dérangeait pas qu'il ne sache pas son nom. Le mystère s'envolait maintenant. Dommage... Il ne pourra plus penser à elle comme l’énigme d'Iskenderia.

Le langage des signes reprend soudain, comme un cheveu sur la soupe. Juste quelques signes vite fait mais compréhensible pour Liz'.

La bouteille revient dans les mains de Summer et les verres se remplissent à nouveau alors que le sourire vide refait son apparition et se dirige vers John pour l'encourager à lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Mer 5 Déc 2012 - 8:15

En entendant l'évidence de la part de Liz, John se sentit tout bête.

Ouais, c'est vrai, désolé, dit-il à Summer, j'avais pas pensé.

Il but une gorgée pour se donner de la contenance. Je sais qu'ils cachent une bouteille qui vaut le détour ici. Mais on devra s'en passer aujourd'hui.

T'es d'ici?


La conversation promettait d'être difficile: il était seul avec deux belles femmes, dont l'une était l’interprète pour qu'il comprenne l'autre, qui vivait des jours difficiles. Il était venu pour essayer de l'aider, mais il avait l'impression de s'enliser.

Moi non. Je suis venu pour proposer mon aide. C'est mon destin... d'après Franck... T'as pas pu le rater, c'est un lapin géant! Petit sourire avant de terminer son verre et de poursuivre. L'alcool ça a du bon des fois. D'ailleurs, si t'as besoin d'aide, je suis là, t'as qu'à demander.

Regard à Liz. Enfin tu demandes à Liz... Il devient de plus en plus gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Mer 5 Déc 2012 - 8:56

De le voir aussi gêné lui fait comprendre que Liz' n'avait peut-être pas tord. Elle connaissait très bien le gaillard. Pour elle, il lui faisait penser à la fois à un grand adolescent et à un chevalier à l'armure étincelante monté sur son cheval blanc. Etrange mélange d'insouciance et de bonne volonté.
Son sourire s'élargit un peu devant son attitude contrit.

Les questions fusent comme pour briser la glace qui venait de se former. Pas besoin d’interprète pour pouvoir y répondre. Un simple non de la tête suffisait à lui répondre. Non, elle n'était pas d'ici et pour approfondir le sujet, elle fouilla de ses doigts le châle qui lui servait de ceinture. En un instant, elle en ressortit une paire de castagnettes en bois verni sur lequel trônait une rose rouge. Après les avoir fait claquer selon un rythme hispanique, elle les lui montra ainsi qu'à la Moldave avant de les ranger à nouveau précieusement. C'était une des rares petites choses qu'il lui restait de son peuple. En somme, il s'agissait d'un vrai trésor, d'un véritable luxe pour la petite gitane. En tout cas, si avec tout ça, il ne comprenait pas qu'elle était espagnole à défaut d'être gitane...

Le voilà qui lui propose son aide. Son aide pour quoi faire? Lui faire oublier qu'elle vient de perdre son mari? Et comment comptait-il faire cela? Et puis de toutes façons, il serait bientôt loin d'ici... Alors quelle importance?!
Soudain elle le désigna du doigt et fit le geste universel du départ avant de se désigner elle-même et de pointer le sol du même doigt. Pour conclure, elle haussa les épaules de manière exagérée.
Après tout, elle avait vécu avec un homme qui ne comprenait pas le langage des signes et ils s'étaient toujours compris... Enfin, son manouche était exceptionnel aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John HC

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Beuverie   Jeu 6 Déc 2012 - 19:39

Ouais, c'est pas faux. John avait oublié ce petit détail: bientôt il serait parti. En même temps je suis pas encore parti, alors si entre temps t'as besoin d'un truc, t'hésites pas, c'est ce que je voulais dire. Mais c'est clair qu'après ça va être carrément difficile.

Et donc t'es espagnole mais tu vis ici... C'est plutôt pas mal comme coin, y'a des gens de tous les pays et pas de guerre, qu'ailleurs ça se bat pour pas grand chose. Vous avez réussi ce que beaucoup de dirigeants ont essayé de faire.

J'aurais dû mieux regarder autour de moi, j'aurai pu aider les autres communautés avec ce que j'aurais pu apprendre ici. Là c'est carrément trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beuverie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beuverie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: Zone urbaine :: La Taverne-
Sauter vers: