AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le chemin sur la falaise.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicot'inn

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Le chemin sur la falaise.   Lun 25 Mar 2013 - 20:54

Nicot'inn continuait à se faufiler dans les recoins de la ville pour s’imprégner de l'atmosphère des lieux, quand il croisa la route d'une jolie brune. Son visage lui disait quelque chose, mais quoi? Le temps de chercher la réponse à cette question, il lui avait machinalement emboîté le pas sans y prendre garde, la prenant donc en filature.

Question discrétion, c'est pas gagné...


Malgrés les gros sabots du pisteur en herbe, la jolie brune en question n'a pas l'air de remarquer sa présence. Sa longue chevelure de jais qui lui tombe aux fesses continue à ne cahoter qu'a peine sous la démarche rêveuse, sous le pas lent et machinal qu'elle lui impose. Elle sort du cœur d'Ikenderia à proprement parler et emprunte une petite sente incrustée dans la falaise et qui descend vers la mer, serpentiforme, rocailleuse, escarpée. Alors son allure, est-ce possible, ce fait plus laborieuse encore...


(Ouah, je le connaissais pas, ce petit passage, trop cool! En passant par ici, ça raccourcit trop la descente vers la plage...)

Maintenant qu'ils ne sont plus en ville mais seuls dans les rochers, Nicot'inn se réveille de sa rêverie, et se sent tout de suite assez idiot de suivre une inconnue comme ça. Mais, d'un autre côté, le sentiment lancinant qu'il a de pouvoir la relier à quelqu'un le taraude.
Lorsque les rochers se font plus difficiles à franchir, il décida d'y aller pieds nus, une paire de chaussures en bo état, c'est dur à remplacer de nos jours. Les siennes viennent du Bunker et commencent à sentir leur bientôt deux ans d'usage. Et puis, aller à pieds dans les rochers, c'est toute sa jeunesse, aux ordures près.

Soudain, c'est l'illumination: Eve!!!

Manque de pot, l'illumination se fait lors d'un passage bien périlleux et le voilà qui perds l'équilibre, manquant une prise.


- EH MERD.......AAAAAAAAAAAH !!!!

Devinez qui est juste en dessous?

Sasha à l'air de connaitre le chemin, preuve en est, c'est à peine si elle regarde ou elle met les pieds tandis qu'elle déambule, toujours aussi lente et perchée dans les hauteurs de ses pensées. Elle n'a aucune conscience qu'on la suit, aucune non, aucune jusqu'au "eh merde" qui s'élève, se propage et résonne sur les parois, barytons montagnards, mimétiques et moqueurs. Elle se retourne alors, ou tout au moins essaye. Elle est fauchée par une masse qui la précipite vers le bas, vers les roches nues aux crocs crus. Trop engourdie pour parée à la plus élémentaire des protections en cas de chute, c'est à peine si elle tend les mains pour amortir le choc à venir. Elle voit le sol qui se rapproche, elle sent une mâchoire se refermer sur ses genoux, puis sur ses coudes, puis sur son menton. Elle entend le bruit de ses dents qui s'entrechoquent, elle s'affaisse et son corps, sans trop savoir pourquoi, dévie dans la végétation qui borde le précipice. Elle s'immobilise finalement, atone, le visage douloureusement lové sur un oreiller de ronce.


Le rivage rocailleux et la mer en contrebas, c'est l'image qui s'imprime dans sa tête alors que la chute commence et le temps s'arrête. Sa vie ne défile pas devant lui, au contraire. C'est le moment présent qui s'éternise, le lent bullet time d'une chute vertigineuse.

Puis tout s'accélère, le vent qui souffle, le choc, les poumons qui se vident d'un bloc, et le rebords qui s'éloigne. Du coin de l’œil il voit une chevelure brune et du tissu blanc qui bascule dans le vide. Par sa faute.

Il tend un bras désespéré, accroche quelque chose. Le poids soudain le tire brusquement en avant, le corps qu'il retiens cogne la roche, reste un instant suspendu.

Le tissu craque, un morceau lui reste en main.

Se précipitant en avant, il regarde par dessus le bord: sur une corniche, un arbuste. Dans les branches, un corps immobile.

Que faire?
Rester?
Partir chercher les secours?
Un instant, il reste comme paralysé devant le spectacle du corps dans les ronces un peu plus bas.
Puis le cerveau se remet en marche: il faut descendre vérifier son état, lui prodiguer les premiers secours avant tout. Sortant sa gourde et du tissu, il se laisse glisser le long de la paroi pour arriver à elle.

Dans quel état va-t-il bien la trouver?


Sasha met bien du temps avant de finalement réouvrir des yeux rouges sur le monde. Elle ne comprend pas immédiatement ce qui lui est arrivé, et étrangement, elle ne ressent aucune douleur qui lui soit insupportable. Elle voit une paire de pied nu à coté d'elle, piétiner les ronce, ainsi que son bras qui ne lui semble pas vraiment être dans le bon angle. Elle redresse légèrement la tête, son visage lui donne la sensation d'être humide, elle se l'essuie de sa main valide. Il est humide oui... Humide de sang. Elle observe sa paluche vermeille comme une néophyte interloquée par une œuvre d'art peu banale et qui la dépasse, puis en revient à l'articulation de son coude droit, à la drôle de façon qu'il a de partir à l'inverse de ce qu'il devrait. Cassé... Voilà ce que lui souffle son cerveau embrumé. Oui, et pas même besoin de ce servir de ses connaissances en médecine pour en arriver à cette conclusion, c'est... Limpide...


Contemplant l'ampleur des dégâts, et tout ce sang, cette situation absurde... 
Il laisse couler l'eau sur les plaies, pour nettoyer et voir le détail des fractures et des plaies. A force de bourlinguer, il a fini par apprendre un ou deux trucs , mais ne se fait aucune illusion sur ses compétences en médecine: il va falloir trouver quelqu'un de plus compétent que lui pour remettre la demoiselle en état! Mais d'ici là, c'est son boulot de la ramener au docteur sans faire empirer les choses.  
 
Comment en est-il arrivé là?


Spoiler:
 

Elle se demande vaguement qui est ce type penché sur elle et qui l'asperge de flotte comme s'il la prenais pour un genre de plante verte. Maigre et blanche, elle redresse le buste et reste les yeux figés sur son avant bras piteux. Comment ce fait il donc qu'elle ne ressente rien, elle qui n'est pourtant pas connue pour être particulièrement vaillante? Elle réfléchit un temps à la question avant que l'Eureka ne traverse l'atmosphère brumeuse de son esprit et ne s'échappe par ses lèvres en un murmure amusé.

"mmm... magie blanche..." 
 
Elle rit, sa bouche trop sèche est emplie de fragrances métalliques, elle déglutit avec peine, ferme les yeux, les ré-ouvres... Elle palpe doucement son avant bras, frileuse à l'idée qu'une quelconque douleur n'en résulte. Peur injustifiée, mais triste constat, radius et cubitus ont fuit humérus, elle a le coude déboité, pour le moins, peut être même les ligaments froissés... voire déchirés...
Elle en revient à nouveau à l'homme, ou plutôt à sa gourde qui menace de finir par être vide. Elle se demande vraiment ce qu'il fabrique ici... Et ce qu'elle fabrique ici, par la même occasion...

 


Tout en se mettant au boulot, il parle, il a toujours tendance à parler quand il est nerveux, plus pour se calmer lui que pour le bénéfice d'un interlocuteur.

-Chuuut, essayez pas de parler, détendez vous!

... Vous avez le bras cassé et l'épaule disloquée, ma petite!

... J'ai nettoyé la plaie, et on va tenter de faire une attelle...

... mais faudra qu'un vrai doc passe après moi...

... et pour ça, faut arriver à remonter là haut!

... Ou le faire venir ici...

Entretemps, il a sacrifié son bâton de marche , le coupant en morceau de la taille voulue, déchirant sa chemise pour en faire des bandes. Une couche pour arrêter le saignement, une autre pour attacher les deux morceaux de bois le long du bras. Pas sûr que ça serve à grand chose, mais ça ne peut pas faire de mal!

A sa dernière phrase, il s'arrête, une inspiration soudaine le soulageant d'un grand poids: sortant sa radio, il lance un appel grande fréquence à la communauté sur la falaise. Il y aurait forcément quelqu'un à l'écoute.

____________________
« Une menace, une promesse, une insolence, une courtoisie : cette balance est celle des affaires. »



Dernière édition par Nicot'inn le Lun 25 Mar 2013 - 21:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicot'inn

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Lun 25 Mar 2013 - 21:26

En plein milieu de l'après midi, un appel de détresse s'élève soudain sur les ondes, en boucle...

- ALLO? ICI NICOT'INN SUR LES PENTES DE LA FALAISE!

MAYDAY, MAYDAY!

JE SUIS AVEC UNE JEUNE PERSONNE AYANT FAIT UNE CHUTE SUR UNE CORNICHE, ELLE A UN BRAS CASSE ET DES CONTUSIONS, IMPOSSIBLE DE REMONTER SEULS

MAYDAY, MAYDAY,

JE REPETES, iCI NICOT'INN...

____________________
« Une menace, une promesse, une insolence, une courtoisie : cette balance est celle des affaires. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Mer 27 Mar 2013 - 20:21

Est elle en train de rêver...? De ce taper un bad trip un peu psy peut être...? Est-ce là une conséquence malheureuse de sa consommation assidue de psychotrope?

Hmmm... Impossible de ce prononcer, mais force lui est de constater qu'elle à plutôt du mal avec l'enchainement des phrases que lui sert l'inconnu. Ne lui demande t'il pas de se "détendre" tout en lui annonçant qu'elle a le bras "cassé" et l'épaule "disloquée"...?

Tout cet alarmisme accolée à une injonction au calme, elle trouve ça un peu dur à avaler! Indigeste quoi...

D'autant que bon, elle a le coude déboité, ça d'accord... Mais son épaule... Disloquée? Et puis ça veux dire quoi ça d'abord, disloquée?

Pas très rassurée, elle s'évertue donc à aller voir par elle même ce qui ce passe du coté de la zone incriminée... Injustement incriminée, apparemment! Elle n'a rien de bien méchant son épaule... Enfin, rien de disloquée en tout cas!

Elle ce touche le front et observe le curieux personnage avec un mélange d'étonnement et de circonspection tandis qu'il lance son appel à l'aide sur les ondes locales.

Apparemment, elle n'a pas de fièvre, c'est toujours ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Mer 27 Mar 2013 - 21:25

Du fin fond de son antre, Isaure avait entendu l'appel de l'homme. Elle n'y prêta aucune attention la première fois, pas plus la deuxième, mais l'agacement fut telle au bout de trois qu'elle s'arrêta pour écouter ce qu'il braillait...

Un accident sur la corniche... Quelqu'un avait voulu prendre son envol ? Non, ça lui était réservé. A elle et à...

Sasha ?

Abandonnant définitivement toute activité, elle ramassa sa besace et courut dans la direction indiquée. Au bout de quelques minutes, elle distingua les deux silhouettes en contrebas. Délaissant ses chaussures, Isaure entama la descente avec assurance et finit par se retrouver auprès de l'inconnu et de... Sasha. Son instinct ne l'avait pas trompé. Malheureusement.


"Sasha !"

Elle s'agenouilla près de son amie-soeur, le coeur serré et lui murmura doucement :

"Tu ne m'as pas attendu ?!"

Déjà, elle fouillait dans sa besace à la recherche de bandes, soins, simples... Tout ce qui lui serait utile en somme. Et enfin, à l'inconnu :

"Je suis médecin. Appelez la garde, Aslan, Anton, qui sais-je, mais que quelqu'un apporte de quoi la maintenir. Un brancard également. S'ils ont ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicot'inn

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Jeu 28 Mar 2013 - 23:09

Il a la gorge sèche à force de s'égosiller dans sa radio, et sa gourde est vide. Mais enfin la cavalerie arrive, la danseuse au clair de lune répondant à son appel. La nouvelle arrivante n'a d'yeux que pour la blessée, mais c'est normal, la priorité étant la blessure au bras. Et au poignet. Et au coude. Et à l'épaule... ? Il y a tellement de sang et il a enroulé tellement de tissu sur la blessure qu'il ne sait plus. Et il est pas médecin non plus, alors avec un peu de chance c'est pas aussi grave que ça en a l'air.

- Sasha !

(Le nom confirme les soupçons de Nicot'inn, c'est bien cette personne qu'il devait trouver. Mission accomplie, donc... Si on peut dire.)

- Tu ne m'as pas attendu ?!

(Les deux femmes se connaissent, mais ce qu'elles disent n'a décidément pas de sens. Que la blessée délire, ça semble normal, mais le médecin aussi? Il a dû louper un épisode, sans doute...)

- Je suis médecin. Appelez la garde, Aslan, Anton, qui sais-je, mais que quelqu'un apporte de quoi la maintenir. Un brancard également. S'ils ont ça...


Cet ordre le sort enfin de sa torpeur, heureux d'avoir enfin quelque chose d'utile à faire, et dans ses cordes, surtout.

- J'y vais tout de suite, Ma'am!

Laissant les deux femmes, il entreprit de remonter vers la ville.

____________________
« Une menace, une promesse, une insolence, une courtoisie : cette balance est celle des affaires. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Ven 29 Mar 2013 - 17:33

Tout a commencé par un appel de detresse. Tres classique. Sauf que voila, le medecin de garde n'y est pas, pour une fois, de garde. Apres tout, la permanence H24 est souvent inutile. D'autant plus que l'on a jamais vu ville regorger d'autants de pratiquants des arts curatifs.
N'empeche qu'il se promene en ville. Quand il croise un homme, l'air legerement hagard, fouillant le decor du regard à la recherche de... et bien de quoi ?
En tout cas, il remonte vers la ville et c'est à l'entrée de celle ci que le dialogue s'entame.

_ Monsieur T'inn, tout va bien ?

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Nicot'inn

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Ven 29 Mar 2013 - 22:49

-Ah, doc', je vous cherchais! Vous avez surement un brancard, chez vous! Faut aller récupérer la Sasha, qui s'est cassé un bras en tombant sur une corniche. Ysaure la soigne, mais je suis chargé de trouver de quoi la remonter à l'hosto. Il y a des protocoles pour ça, non?

Quand ça sort du domaine de ses compétence, il a appris depuis longtemps à laisser les professionnels agir.

____________________
« Une menace, une promesse, une insolence, une courtoisie : cette balance est celle des affaires. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Sam 30 Mar 2013 - 16:29

D'une voix monocorde et endormie, elle marmonne quelques mots.

"Ohhh... Mlle Isaure... Quel doux songe..."

Sasha tend une main maculée de sang vers le visage de son amie immatérielle. Un rêve oui, bien évidement, c'est certain à présent qu'elle voit à ses cotés la danseuse s'apprêtant à prendre soin d'elle. Isaure... Isaure qui ne veux plus rien avoir a faire avec elle, Isaure qui l'a fuit comme la peste, Isaure ici, dans sa tête...

"Pfiouuu... C'est... C'est fou ça... Vraiment..."

Car oui, ce rêve, ce n'est pas de la nioniotte, l'illusion est si parfaite que ses doigts ont rencontrés de la peau, et qu'en dessous même, elle à presque eu l'impression de ressentir la mollesse de la chair et la dureté de l'os.

A la question de l'homme, elle se fend d'un lent "non" de la tête, riant de répondre à des visions comme si c'était là d'une quelconque importance. D'ailleurs, il disparait aussitôt après, ce bougre de spectre étrange, comme s'il c'était rassasié du simple fait qu'elle lui prêta de l'attention.

Elle en revient à Isaure, et ce dit qu'un trip comme celui là, il ne faudrait pas qu'elle en sorte trop vite, alors elle ce met en tête bouger un peu, de façon à libérer la poche de jeans et de pouvoir la fouiller. Il s'agirait de penser à refaire le plein!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Sam 30 Mar 2013 - 17:41

Isaure regarda détaler l'homme et ce ne fut que lorsqu'il fut hors de vue qu'elle remit enfin un nom sur son visage. Ah maudite cervelle ! Mais elle ne s'attarda pas à s'apitoyer, reportant bien vite son attention sur Sasha qui laissait échapper quelques mots. Elle sentit sa main la caresser, bien heureuse de ce contact fuit depuis trop de semaines.

"Je vais m'occuper de toi. Non, ne t'agite pas."

Elle empêcha son amie de se tortiller et déboucha une fiole tirée de son sac. Un liquide aux doux reflets verts s'y trouvait, qu'elle fit avaler à la jeune femme sans lui laisser le loisir de refuser.

"Ca calmera un peu la douleur quand tu... redescendras. Je vais examiner tes blessures. Reste immobile."

Elle commença d'abord par retirer les bandages mis en place par Nicot'inn, maintenant complètement imbibés de sang, avec délicatesse et prudence. La plaie n'était guère belle à voir, l'angle des os bien trop prononcé pour être naturel. L'homme avait bien désinfecter les blessures mais l'attelle de fortune était trop lâche pour être utile. Il lui faudrait recommencer, si on lui apportait de quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Mar 2 Avr 2013 - 12:04

Suivez moi.

Pas vraiment de quoi s'etendre sur le propos. A quelques encablures, il y a l'officine. Facile d'acces, on se dirige dans le bureau se saisir du kit de survie, sa trousse des premiers soins. Il en profite pour ajouter des bandes tissées. Rien qui ne remplace le bureau lui-même, mais de quoi la transporter oui....

Il y a des cordes, et un brancard dans le placard derriere vous, Monsieur Tinn. Elle est accessible votre corniche ?

De branquard, il s'agit d'une draperie tendu entre deux perches de recup'... Encombrant, mais léger. D'un autre coté, Farzeen est médecin, pas secouriste... Enfin faut ce qu'il faut.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Nicot'inn

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Mer 3 Avr 2013 - 9:11

Les deux hommes maintenant parés et chargés, Nicot'inn explique au doc le chemin à suivre.

- C'est un petit sentier un peu abrupt et bien caché, avec quelques passages difficiles, mais rien d'insurmontable... tant qu'on fait attention où on mets les pieds...

...

- De toutes façons, la corniche est même pas à mi chemin, mais elle est à bien deux mètres en suplomb sous le sentier.

...

- Sasha est tombée dessus en chutant hors du chemin, elle aurait pu faire le grand plongeon...

...

- On arrive bientôt, c'est juste après ce tournant.

Arrivés sur le lieux, les deux hommes peuvent se pencher pour voir où en sont Isaure et Sasha.

____________________
« Une menace, une promesse, une insolence, une courtoisie : cette balance est celle des affaires. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   Ven 5 Avr 2013 - 23:29

Les voila sur la scene du crime, armé de l'attirail du parfait sauveteur en condition extreme. Quelle idée de vivre en montagne, surtout une montagne avec des falaises et des bords de mer, hein ?
The Deadly Mountains. Même qu'on doit penser à ajouter des gardes fous partout, un jour, pasqu'le cimetierre a plus de locataire que la Taverne.

En tout cas, Isaure peut voir arriver en haut d'la corniche, nos deux comperes arriver. Bah ouais. Descendre n'est pas si compliqué, poussier eux, tout au pire. Mais remonter, la jambe cassée, et la gueule de bois. .. autre paire de manche. Isaure est connue pour s'y connaitre un minimum en premier soin, parait-même qu'elle a tenu une officine. C'est donc naturellement qu'en haut d'sa corniche, l'iranien lui demande.


"M'dame de Valois, comment va Sasha ? Elle est transportable ?"

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin sur la falaise.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin sur la falaise.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Hivernales de Falaise.
» Fête Guillaume le Conquérant de Falaise.
» Déchets toxiques à Falaise
» Retour dans le droit chemin - rehab
» Traversée du chemin marquis au Mont-Saint-Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: Zone urbaine :: L'Oued et la Mer-
Sauter vers: