AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre corbeau et corneille

Aller en bas 
AuteurMessage
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Entre corbeau et corneille   Lun 13 Mai 2013 - 12:52

Fin d'après-midi.
Intriguée par la nouvelle silhouette de bâtiment, Summer pointe le bout de son nez sur le plateau abritant les serres et cette construction lugubre. Faisant attention de ne pas buter contre une pierre, la petite gitane avance lentement. Il semble bien loin le temps où elle donnait l'image d'un cabris sautant de rochers en rochers.
Le bleu de ses iris furtent partout, ne laisse rien à l'abandon... et pourtant, elle semble hésiter à la vue de la myriade de corbeaux qui nichent non loin. Oiseaux de mauvaises augures. Signe de mort, signe du démon. Il faudrait peut-être qu'elle en attrape un pour le clouer à la porte du prochain qui l'embête...
En tout cas, l'endroit semble désert alors elle ose... Elle pousse son audace à entrer pour visiter les lieux. D'abord les serres où elle s'étonne de voir autant de variétés de plantes, de couleurs et de parfums. Les gadjis avaient tout de même le chic pour faire pousser n'importe quoi n'importe où!
Mais elle ne pouvait pas dire qu'à l'instant, elle trouvait cela déplaisant. D'ailleurs, elle ne peut s'empêcher de caresser une feuille ou un pétale par ci par là, un léger sourire flottant sur ses lèvres encore un peu pâles.
Les fleurs lui rappelaient de magnifiques souvenirs, une histoire de rose rouge. IL lui manque. Mais Dieu avait voulu qu'elle vive sans lui alors il fallait essayer...
Plongée dans ses souvenirs, elle ne voit pas la silhouette qui se profile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Ven 17 Mai 2013 - 16:25

Du fond de son antre, Isaure ne jeta qu'un bref coup d'oeil à l'intruse. Une nouvelle apparition, pourquoi s'en soucier... Enfin, on aurait pu la prévenir que la gitane avait basculé dans l'autre monde, tout de même ! Mais qui aurait pu le faire ? En dehors de Sasha, la danseuse ne voyait plus personne... Bah, tant pis, Summer trouverait bien quelqu'un pour lui tenir compagnie, peut-être l'un des Children là-bas...

Isaure se remit donc à rassembler ses affaires, en rangeant certaines dans son grand sac de voyage, d'autres dans des boites métalliques qui terminaient sur quelques étagères plantées là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Sam 18 Mai 2013 - 7:08

Entendant du bruit, Summer abandonna son examen végétal, curieuse de rencontrer la personne qui s'occupait de cet endroit. Intriguée et légèrement inquiète, elle se faufile à travers les pots, les étagères florales pour se rapprocher de la silhouette sombre qui lui tourne le dos.
Nouvelle habitante? Pourtant, elle a l'impression de reconnaitre sa silhouette. Elle lui rappelle son amie, celle qui voulait apprendre à signer pour mieux la comprendre, la danseuse élégante. Pourtant le dos qu'elle voyait n'avait plus rien à voir. Celle-ci ressemblait à une sorcière, les cheveux dans tous les sens, sans plus aucune classe ni coquetterie.

Debout derrière cette personne qui lui tourne le dos, elle ne sait plus trop quoi faire, se mordillant une lèvre au passage. Après un court moment de réflexion, elle tapote le doigt sur le bois d'une étagère comme pour demander l'autorisation d'entrée mais surtout pour avoir un peu de son attention.
Si la belle dame se retourne, elle aura droit à un beau sourire qui n'a plus rien à voir avec ceux commerciaux dont elle avait l'habitude de recevoir ainsi qu'un salut de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Jeu 23 Mai 2013 - 14:51

Depuis quand les apparitions pouvaient-elles faire du bruit ? Dany allait et venait sans qu'elle ne l'entende, la petite Alice jouait silencieusement auprès de Dédale, même le violon de Velanoria exprimait une musique muette. A moins que...

"Summer ?!"

Il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas vu la gitane. Lentement, Isaure s'en approcha, un air dubitatif accroché au visage, pour lui demander :

"Tu vas bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Sam 25 Mai 2013 - 20:11

La sorcière n'est qu'Isaure... Isaure, la danseuse. Isaure, la lavandière... Isaure, son amie.
Le choc de sa découverte lui fait trembler légèrement la lèvre, comme un frémissement. Comment avait-elle pu devenir ce fantôme? Pourquoi s'infliger tout ceci?
A la question sur sa santé, elle ne peut que lui répondre un oui de la tête, effaçant très vite tous les petits tracas dus à son retour de sommeil. Elle n'avait pas le droit de se plaindre, pas devant elle.
Dans un élan spontané, elle la prendra dans ses bras, l'enlaçant avec force et tendresse. Cherche-t-elle à la rassurer sur sa tangibilité dans ce monde ou montre-t-elle uniquement toute l'amitié qu'elle ressent pour cette femme qui avait essayé de l'aider?
En tout cas, elle est bien là, un peu maigre certes mais bien vivante, le nez plongé dans ses cheveux bruns. Après un moment, elle la lâche enfin et s'éloigne d'à peine un pas pour pouvoir lui parler à l'aide de ses mains.


" Belle Dame, je suis contente de te voir. Je vais bien. Merci. Et toi? Tu vas bien?"

Le reste se perdera sans doute dans le manque de pratique mais l'essentiel a été compris de manière plutôt coulante pour les autres individus qui en sont encore à essayer de déchiffrer de simples gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Mar 28 Mai 2013 - 10:45

Surprise par les bras de la gitane, Isaure ne bougea pas, droite comme un i contre son amie. Ce ne fut que lorsque l'étreinte se relâcha qu'un léger sourire vint poindre sur ses lèvres. Elle l'observa signer, se remémorant les gestes appris avant de lui répondre, mêlant paroles et mains :

"Je prépare mon départ. Je vais revoir des amis à Vegas."

Elle omit volontairement la mort de Dany, son suicide manqué, sa folie latente. Summer l'apprendrait peut-être d'autres, mais Isaure ne serait déjà plus là...

"Tu cherchais quelque chose en venant ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Mar 28 Mai 2013 - 11:30

Un petit sourire pointe le bout de son nez sur le visage un peu lugubre de l'herboriste et trouve en réponse celui lumineux de la petite muette. Encore une fois, il explique à lui tout seul le prénom de la gitane.
Pourtant, il est un peu éclipsé par une petite moue à l'annonce de son départ et surtout à l'évocation du nom honni de la ville souterraine. Des amis là-bas? Comment pouvait-elle trouver des amis dans ce ramassis de pervers dépravés?
A nouveau, les doigts gigotent élégamment, telle une petite danse improvisée.


- Je n'ai qu'un ami là-bas. Le chauve. Tu pars longtemps?
Je te cherchais, toi... parce que je voulais passer un peu de temps avec toi comme quand on gardait les chèvres ou qu'on lavait le linge ensemble. Tu es mon amie... et j'ai dormi longtemps.

Son aveu fait, elle semblait gênée, se mordillant la lèvre au passage. Elle l'avait laissée et s'en voulait. Ce n'était pas comme cela qu'on devait traiter des amis... surtout lorsqu'ils se font rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaure de Valois

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Jeu 30 Mai 2013 - 12:25

"Oui... AM... Je lui dirai que tu vas bien. Je pars..."

Elle marqua une pause de quelques seconde avant de lâcher :

"Je pars définitivement."

La danseuse se retourna, fouilla parmi ses étagères et finit par dégager un pot d'où sortait une longue et fine tige verte, ondulée et gracieuse, ornée d'un bouton rouge vif. Elle tendit la plante à la gitane.

"C'est pour toi. Prends en soin, elle est fragile. Jamais directement face au soleil, mais il faut quand même qu'elle est un peu de lumière. Et de l'eau, tous les trois jours, pour humidifier la terre. Quand elle fleurira, tu verras comme elle est magnifique !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   Jeu 30 Mai 2013 - 14:24

Définitivement. Mot tombe comme le couperet d'une guillotine sur le cou malheureux d'un roi. Isaure lui tourne le dos pour fouiller dans ses étagères et elle ne verra pas toutes les émotions que produit ce simple mot sur le visage de la muette: incompréhension, tristesse, colère égoïste, résignation. Tout cela se mêle et s'entremêle dans le cerveau de la gitane. Mais pourquoi? Ne se plaisait-elle donc pas ici? Etait-ce à cause d'elle? Et pourquoi disait-elle définitivement?

Le pot est tendu et les mains de la manouche ont du mal à se tendre vers le cadeau. Pourtant, il est parfait. Une fleur rouge pour une danseuse de flamenco. Une fleur écarlate qui pourra orner ses chignons comme elle aime le faire. Mais voilà, c'est bien trop précieux pour atterrir dans ses mains. Aucun végétal n'avait jamais survécu avec elle. Elle ne serait pas à la hauteur.
Sentant que c'est important pour l'herboriste, elle prend néanmoins l'offrande et la pose à ses pieds pour pouvoir continuer leur discussion.


- C'est très beau, Belle Dame. Trop beau pour moi. Elle va mourir avec moi. Les plantes ne m'aiment pas. Il faut que tu la gardes avec toi et tu la planteras dans un bel endroit, pour penser à moi, pour penser à ma famille/ clan.
Tu peux faire ça pour moi?

Reprenant le pot, elle le lui tendit à son tour, affichant un sourire courageux même si elle conserve des iris tristes. Elle perdait son amie, n'allait sans doute plus jamais la voir.
Soudain, elle lui fourra le pot dans les bras, de force et signa vivement alors que des larmes pointaient le bout de leur nez dans ses grands yeux bleus.


- Je ne veux pas que tu partes DEFINITIVEMENT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre corbeau et corneille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre corbeau et corneille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Les sorties entre collègues...
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: Zone urbaine :: La Serre & l'Antroplante-
Sauter vers: