AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inspection à caractère sociale d'Iskenderia

Aller en bas 
AuteurMessage
Volksturm

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 27
Localisation : Au dessus des bottes.

MessageSujet: Inspection à caractère sociale d'Iskenderia   Mar 23 Juil 2013 - 16:18

D'habitude les gens vont vous dire que les voyages sont semés d'embuches et de petits tracas. En général, c'est vrai mais pour la première fois, ça n'a pas été le cas pour l'allemande. A bord d'une ford aménagée avec soin par l'UBP, elle a pu prendre le temps de se reposer et d'observer le paysage. Après plus d'un an passé en mer avec sous ses ordres un équipage pas franchement motivé, voilà de quoi enfin respirer un bon coup.

Enfin c'était avant l'arrivé à Iskenderia...
Quand vous avez passé la majeure partie de votre temps (hors bunker) à vous faire tirer dessus pour finalement arriver en territoire ennemi, ça a de quoi vous refroidir.
Le calme du voyage laisse place à l'incertitude de la ville. Elle inspecte derrière son morceau de tole le monde extérieur. Il y a tellement d'endroit qui pourrait servir à tendre une embuscade...
Les voitures finissent par ralentir suivi d'un échange verbal indistinct. Certains sortent des véhicules, mais pour la blonde c'est beaucoup trop risqué, elle attendra le dénouement final bien au chaud, un canon scié à portée.
La fine équipe rentre finalement en ville. Aucun problème... Étrange.


Sans être invitée, l'UBP a pu passé sans même tirer un coup de feu, dans une ville dîtes " neutre " donc géologiquement " sudiste ". Le mystère bat son plein, l'enquête va être rudement mené par le Capitaine Faszler !






Première étape : la taverne du coin.
Jusqu'ici tout est calme. Trop calme. La seule animation vient des membres de l'UBP. Où sont les habitants ?




[Pour des raisons de lenteurs dans l'installation de l'intrigue, l'ensemble de ces évènements va être résumé en une phrase.]
[Merci de votre compréhension.]




Rien à signaler, les quelques habitants sont aussi calmes que des Nord-Coréens, pas de fabrique d'armes à feu, des réserves respectant les lois du gourverment Dagan...
L'enquête patauge bien comme il faut. Il ne reste plus qu'une dernière vérification à faire et elle risque de rentrer bredouille.

Pendant plusieurs heures, les bottes ont résonné dans toute la ville, mais désormais le silence plane. La blonde s'engouffre dans ce qu'il semble être un bunker pré-crash.

____________________
En permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Inspection à caractère sociale d'Iskenderia   Sam 27 Juil 2013 - 19:37

Pendant ce temps-là...
Au parti communiste iskenderiote....



Le commissaire politique Öztürk profite de la Grande Semaine Patriotique.
Dédiée au peuple, mais aussi au parti, c'est le temps du loisir et du repos.
Et de l'art aussi...

En bord de plage donc, non loin de la datcha des camarades Greynovitcha et Mylanava, Aslan pioche dans son sachet de coca comme on le ferait avec un paquet de chips.
Mâchant avec frénésie sa bouillie, il sort un drôle de cigarillo, bien vert lui aussi.

Le briquet à essence cliquette et l'homme retourne à son occupation première.


"Ouais, comme ça !
Vas-y, c'est bien !
Oui, voilà, comme ça, parfait !
Vas-y, vas-y, donne-tout ma belle, donne-tout.
Fais l'amour à la caméra.
Yeaaaaaaah !!!
"

L'homme agite son pinceau avec vivacité, mouchetant par endroit, étalant avec insistance à d'autres, c'est un vrai chat, donnant des coups de patte à son nouveau joujou.
A ses pieds, plusieurs couteaux à bois, quelques limes, de quoi poncer, de quoi scier, et plus encore, de quoi peindre.

Après plusieurs minutes d'agitation artistique, d'essais par projection, de finitions millimétriques, il s'arrête net, pointant l'arme de son forfait bien verticalement, comme un viseur.


"Parfaite, tu es parfaite....
C'est une affaire qui roule ça.
"

Le pinceau tombe rapidement dans un sceau d'eau de mer et le peintre ottoman s'enveloppe avec satisfaction dans un épais nuage de fumée.
Il fume et ne dit rien, il regarde et semble plutôt se recueillir.

Elle voulait devenir sirène, finalement, elle fût foudroyée par Méduse.


Spoiler:
 

L'artiste soupire.
Un autre enterrement se prépare et c'est celui d'une gamine de 16 ans.

Une forme d'art pour héritage, celle d'une thérapie personnelle et pas forcément celle d'une exhibition codée.
C'est le souvenir d'une chevelure orangée qui le hante encore.
Et alors qu'Aslan s'affaire à nettoyer ses outils, il noie maintenant son regard dans le miroir d'une eau troublée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Inspection à caractère sociale d'Iskenderia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» introduction à la psychologie sociale
» éducation, sv, pression sociale
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Traitement de la phobie sociale
» Comment lire quand quelqu'unE écrit en caractères minuscules ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: En ville-
Sauter vers: