AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la vie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Asafa Verlok
Système D
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Retour à la vie.   Mer 5 Sep 2012 - 9:35

Plus qu'un pantin, il ne communique plus, ne se nourrit plus, plus qu'une masse de chair animée de semi-vie qui se balance, assise sur un lit de l'hôpital. Bave s'écoulant lentement du coin des lèvres au sol.
Pourtant, pourtant, tout porte à croire qu'il vient de donner un signe de conscience, levant les yeux pour déterminer le lieu où il se trouve....
Un signal, quelque chose. Une vie qui ne tient qu'à un fil. Peut-être bien tard, bien trop tard.
La mort lui ouvre les bras, souriante.
On connaissait l'énergumène pour sa foi en la vie et en l'autre.
Vivant ou déjà mort ?..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mer 5 Sep 2012 - 12:24

Comme un grand bébé. Incapable de gerer ses besoins seuls. Manger, se laver, et le reste. De quoi faire déprimer toute l'assemblée, qui avait connu un gaillard si vaillant, à en traverser le désert presque pied nu, et surtout main nue. Et l'heure, bien trop proche, d'une fin annoncée approchait dangereusement son aiguille.
Et pourtant "pas maintenant" dit on à la faucheuse.

L'heure d'une routine, visite médicale aux locaux troglodytes. Il n'est pas souvent nécessaire de passer, les gens viennent vous voir directement. Habitude nomade, très certainement. Mais surveiller l'état du Zombi Asafa fait parti du job. Amitié bien sur, curiosité scientifique ensuite, devoir professionnel enfin, nécessitent tout deux un suivi méticuleux du patient Verlok.

Pas loin, un autre patient. Hash, encore au stade préliminaire, dont le libre arbitre s’étiole mais qui reste, appellons un chat un chat, productif. De quoi comparer les avancements de la maladie, tenu dans un carnet de note. Mais qu'importe, concentrons nous sur le plus avancé des deux.

Tout passe par le regard. Une lueur maladive, mais d'intelligence au fond des retines. ça bouge de sa propre initiative, même si le corps est sans doute ankylosé à ne plus pouvoir se mouvoir. Prise de pouls. On entend des grognements rauques d'une bouche qui n'a plus servi depuis trop longtemps.

Ce genre de cas, on peut pas les régler seul. Enfin on peut, mais c'plus facile d’être assisté, aidé, épaulé. Une radio, c'quand même pratique.

"Aslan. On a une bonne nouvelle, ya d'la remission coté Asafa. J'ai pas l'code radio de Yosh, donc envoie le moi j'vais avoir besoin d'aide. Et s'il peut venir avec de l'eau fraiche et un linge, ça serait ideal."


...

Un dernier regard vers le renaissant.


"J'y pense... j'crois bien qu'ça sera pas du luxe, m'faut les amphets de Rom. Et du café, si yen a encore.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mer 5 Sep 2012 - 13:47

Aslan n'en croyait pas ses oreilles. Son marteau glissa de ses mains et il sauta de son échafaudage jusqu'à son talky.

"Bien reçu, Doc, j'vous envoie du renfort tout de suite.
Terminé."

L'homme bascula immédiatement sur le canal d'urgence.

"Aslan pour Mylène, Aslan pour Mylène, vous me recevez ?
Je sais que vous avez fait des kilomètres pour venir et que vous v'nez à peine d'arriver en bas du plateau, mais le prophète revient d'entre les morts...
Syndrome de la perte de l'ego, stade 3.
On a besoin de votre médecin de toute urgence.
Laissez vos sacs en bas, on s'en occupera, j'vous attends...
Euh...
Rectification...
...
J'arrive, terminé..."

Par les mêmes gestes rapides, c'est maintenant sur le canal 5 qu'il s'exprime.

"Aslan pour Joshua, Aslan pour Joshua.
Yosh, mon vieux, Asafa sort du gouffre.
On a b'soin d'un infirmier de toute urgence.
Anton est déjà sur place
Eau, linge propre, comme d'habitude...
Et les amphétamines trouvées sur le corps du rom, la Pervitine.
Tout s'trouve dans les réserves.
Et trouve du café aussi, s'il-te-plait, pille le stock chez Porta si il faut.
J'sais pas s'il a une idée en tête ou si la machine à café du personnel lui manque, mais il l'a d'mandé.
J'compte sur toi, je...
J'vais vous chercher du renfort...
...
Terminé."

Dernier appel, sa mission de standardiste étant terminée, le turc prend une grande inspiration avant de s'élancer en courant dans la pente de cette passerelle naturelle, faisant office d'entrée principale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liz'beth
Système D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mer 5 Sep 2012 - 15:41

Cela semble s'agiter ici et là en ville. Courses, cris, étranges déambulations durant lesquelles certains protagonistes semblent avoir le diable à leurs trousses. La source semble en être l'hôpital de fortune. Elle sait qui y git, elle a longtemps cessé de croire et pire encore, avait d'ores et déjà condamné Asafa s'attendant un jour ou l'autre à embellir sa dépouille pour son ultime voyage. Elle inspire, elle ferme les yeux. Elle ne veut rien savoir, pas aujourd'hui. Trop vu de cadavres ambulants pour le moment et un supplémentaire ne ferait que l'enterrer vive un peu plus dans ses certitudes, son cachot de désabusée camouflé sous toute sorte de masques affables. Elle jette un regard effrayé vers le lieu du condamné, s'enferme dans un silence de plomb, le visage emmuré dans une expression indécise. Elle sait que l'enfer, c'est là où est allé Asafa et bien d'autres avant lui, là où elle a faillit sombrer.

Un frisson parcourt son échine, elle préfère rester dans l'ignorance et fuit par pure lâcheté, pour ne plus affronter encore une fois des visages défaits, la mort et le deuil. Ne veut rien savoir, ne veut rien entendre. Chancelante, elle part là où le silence est. Là où dame Solitude l'accueillera à bras ouvert accompagnée de Dame nature pour seul réconfort afin de poursuivre inlassablement une tâche qui lui tient à cœur jusqu'à l'oubli de ses angoisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John
L'Ambassadeur Sidi Brahim
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mer 5 Sep 2012 - 18:17

Voyant le turc partir comme un voleur, Long John tenta de l'interpeler en vain.

Aslan ? Aslan ! ... Hé Aslan !
C'est qu'il est partit sans son outils s' rabouin... J'espère que c'est pas la tourista pour le mettre dans cet état ?


Il finit ce qu'il avait à faire (rien), ramassa la caisse à outil de son collègue puis descendit en direction du village dans l'espoir d'en savoir plus. Après tout c'était peut être plus grave qu'une tourista...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asafa Verlok
Système D
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Jeu 6 Sep 2012 - 7:36

Un souffle, une lueur d'espoir, une lueur de vie.
Un rire ironique. La mort qui se gausse.
Un ultime baiser charnel à celui qu'elle va prendre, l'effervescence pour ses compagnons, et elle rit à gorge déployée.
La mort.

Elle est venue le cueillir alors même qu'elle offrait l'ultime cadeau à ses amis.
Asafa meurt sans douleur, sans même bien comprendre ce qui lui arrive.


Il meurt entouré des siens...

La paix sur les tiens, étranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myl Haine

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Sam 8 Sep 2012 - 18:51

Myl débarque à la hâte, malgré la fatigue qui lui scie les jambes. Elle a cru entendre la bonne nouvelle et s'est empressée de faire ce qu'il fallait. Maintenant elle est face à la scène funèbre sans le savoir encore. Le sourire aux lèvres et parle essoufflée.

"C'est bon, j'crois qu'elle arrive ! Alors c'est vrai il se réveille ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Dim 9 Sep 2012 - 11:50

L'homme stoppe net sa course. Il regarde Mylène un moment, quelques secondes, le regard hésitant, il reprend son souffle et jette un oeil derrière elle, en direction de la doctoresse continuant à grimper. Il revient enfin à sa première invitée, celle qui, finalement, est la seule à le connaitre.

"Mylène, je présume ?
Je suis Aslan.
"

Il tend une main en sa direction.

"Écoutez, j'suis vraiment désolé de vous accueillir en de pareilles circonstances.
C'est une chance que vous soyez là et elle avec vous.

Il sort de son comas, oui, mais il est dans un état d'affaiblissement...
Plus qu'avancé...
Aucun d'entre-nous n'a vu quelqu'un résister aussi longtemps à cette malédiction.

Mais le temps presse...
Il faut l'aider à monter son matériel.
Je vais vous mener jusqu'à lui.
"

Il se porte maintenant à la rencontre de Sasha Grey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mar 11 Sep 2012 - 17:06

Sasha se trouve un peu en arrière de la tête de convois…

Son visage, ses épaules et sa caboche sont emmitouflés de linges aux couleurs variées, ses yeux sont masqués par une paire de lunette de soleil si disproportionnée qu’elle lui donne une vague allure de mouche géante. Ses mains sont crispées sur la bride de son compagnon à bosses, et elle observe immobile l’homme qui s’approche d’un pas hâtif.

Elle le salue d’un hochement de cap tandis que dans son dos, s’extirpant de l’amas bigarré, une chevelure nouée, longue comme fesses, suit le brusque mouvement.

Ereintée par les longues heures de marche, elle ne se sent pas d’une lucidité extrême, et le fait est qu’elle n’a entendu la conversation radio entre l’homme et Myl que par bribes… Pas sur même qu’elle ait conscience que ses maigres talents de médecin soient requis en urgence.

Elle reste donc plantez là, l’interrogation de son regard masqué par le soufflé de ses verres. D'une main, elle libère sa bouche de l'étoffe qui la recouvre.


"Salutation je... ha... Ha-Tchou... "

Elle fait un petit geste d'excuse de ses menottes gantées et tente de poursuivre.

"Je... Je peux faire quelque chose pour... T-Tchou... vous?"

//hrp : dsl pour le temps de réponses, j’ai pas des masses de temps en ce moment et… J’avais pas pris la peine de lire tout mes messages//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Öztürk
L'Superviseur
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mar 11 Sep 2012 - 20:07

L'homme plonge son regard dans celui de la jeune femme.
A la fois grave et décontenancé, il se rend compte de ce qu'il s'apprête à leurs demander, eux qui sont affaiblis par le voyage...
La voyant éternuer, son malaise grandit, il regarde Mylène, comme pour chercher une approbation.
Finalement, c'est la raison qui tranche et il manque de temps.
Le turc se fait maladroit, omettant même de se présentrer


"Sasha Grey ?
Désolé d'vous l'annoncer comme ça, mais...

Si vous souhaitez toujours voir Verlok, va falloir le faire - maintenant -.

L'homme se réveille d'une phase terminale.
Notre doc' est seul là-haut et un coup d'mains serait pas d'refus.
Si vous avez des affaires, partez en avant, on va s'en charger avec vos amis.
Faut monter par là.
"

Aslan balance sa tête en direction du plateau et porte la main à sa ceinture pour attraper son talky

"J'vais prévenir quelqu'un là-haut..
On vous conduira jusqu'à lui
."

Il ponctue sa dernière phrase d'un sourire timide et d'un léger mouvement de tête, comme pour lui signifier qu'elle n'a plus qu'à se préoccuper de grimper..



hrp : chutt, fallait pas l'dire, ils y auraient vu que du feu. ^^
La vie avant le jeu, ne t'en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Mer 12 Sep 2012 - 12:35

Elle tend la bride à l’homme tandis que son regard se porte vers les hauteurs désignées. Verlock… Elle lui a parlé à la station, une fois, mais il ne lui reste plus de leur entretien qu’une vague fragrance, comme si les mots échangés alors c’en étaient allé de sa mémoire, ne laissant derrières eux qu’une odeur étiolée.

Elle s’interroge en silence sur l’utilité d’emmener avec elle les médocs qui s’égaillent en pagaille dans l’un des sacs qui ballent sur le flanc de sa monture. D’avant crash et d’après, elle avait il y a peu de temps encore presque de tout dans son fourbis…

Mais pas de quoi soigner la mort…
Mais plus quoi alléger les souffrances de la vie…

Barbituriques et autres antalgiques avaient fini dans son gosier à elle, et pas à des fins médicales… Enfin, pas vraiment…

Alors elle acquiesce et se met en marche, atone, délaissant finalement ses paquetages...



Dernière édition par Sasha Grey le Sam 15 Sep 2012 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myl Haine

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Jeu 13 Sep 2012 - 17:36

Myl ne semble pas protester, le voyage a été épuisant mais les pauses ont été bien aménagées au milieu de la marche forcée. D'ailleurs l'artisane ne manque pas d'être fière de sa compagne qui a su tenir jusque là. Possible qu'elle ait encore la force de vouloir vivre autre chose ici, repartir à 0. En fait elle a surtout l'impression de s'être pliée en quatre pour lui éviter le sort d'Asafa.

Toujours solide sur ses deux jambes, Myl hoche la tête et passe une caresse dans le dos de Sasha comme pour l'encourager à monter.


"Okay, on y va. En espérant qu'il se réveillera pleinement. Mais ensuite j'espère qu'on aura droit de tester votre accueil pour les nouveaux Aslan."

Un sourire avec un clin d'oeil et l'artisane déjà toute bronzée par le voyage se lance sur la montée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Sam 15 Sep 2012 - 22:06

A priori le patient était stationnaire. On attendait sur le pied de guerre tout l'attirail à en réveiller un mort. Café, stimulants, méthamphétamines. Un coktail explosif, et s'il ne mourrait pas de zombinite, ce serait d'une explosition interne du muscle cardiovasculaire.

Mais voila. Rien ne se passe jamais comme prévu. Jamais. N'y comptez pas. Parfois ça y ressemble, mais ne vous y trompez pas. Jamais. Et justement, en voilà un exemple qui pointe le bout de son nez.

Oh rien d'ostensible. Celui qui respirait, a sa poitrine qui ne se soulève plus. Celui qui avait retrouvé une lueur de raison au fond des yeux vire au terne. Il ne s'est pourtant pas passé beaucoups de temps. Oh ça non. Pas un seul.

Tandis que le groupe heteroclite grimpe vers le Dispensaire, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que les réflexes se mettent en routes. Massage cardiaque, ventilation artificielle. Il faut tout faire pour le réveiller, il tentera même de faire absorber un reactif d'hysope de sa confection.

Oh dans un simple intervalle de cinq minutes qui durèrent chacune une heure, il tenta de jouer toutes les cartes qu'il avait en main. Toutes. Acharnement thérapeutique. Mais il faut bien renoncer quand il est clair que la situation est perdue et que la faucheuse a rapporté un nouveau trophée. Reanimer quelqu'un sans materiel est déjà tache ardue. Ajouter une déliquescence de toutes les fonctions vitales, et vous obtenez un puzzle impossible.

_ BORDEL DE MERDE !


On l'aura sans doute jamais entendu crier. Encore moins jurer. Mais personne ne peut dire l'avoir vu perdre un patient et perdre patience. D'un geste de frustration, sa trousse fini par decorer la dalle pierrieuse. Il sert les dents, se retiens, tente de se reprendre.

Finalement la tension commence à laisser place à son effet kisscool, une brusque fatigue dans les jambes. Il s'assoit sur une chaise improvisée. C'est sans doute à ce moment là, que vous arriverez.

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Lun 17 Sep 2012 - 21:07

Sasha pénètre dans le petit dispensaire et s’avise sitôt d’un homme étendu sur une couche, peau d’ébène, immobile, puis d’un autre, abattu sur sa chaise. Si elle à entendu le cri poussé un instant plus tôt, elle n’en montre rien, s’approchant du cadavre d’un pas constant.

Débarrassée de ses lunettes de soleil, elle observe la silhouette dépouillée de son essence, de son souffle… Longuement… Penchant un temps la tête comme pour unir leurs regards. A aucun moment elle ne prend son pouls ou même ne le touche, pas même pour lui fermer les yeux. Elle ressent quelque chose à fixer ainsi ce corps inerte, pas de la jalousie, pas vraiment, mais tout de même une étrange attirance pour sa condition défunte.

Sasha n’a pas de la mort une vision négative, est même si son esprit, parfois un peu trop cartésien, se refuse à donner foi à l’existence d’un paradis chrétien (ou autre), au moins arrive t’elle à imaginer la chose comme un repos bien mérité, dénué de doutes, de peurs, de souffrances… De souvenirs...

Finalement, elle se détourne du macabre spectacle, se saisit de la gourde qui bat son flanc, en ôte la tasse qui la bouchonne et y verse une bonne rasade d’un liquide cristallin qu’elle présente au médecin affligé.


"Buvez… Cela vous feras du bien…"

La voix est douce, d'une intonation presque enfantine, comme toujours... Mais dénuée de condescendance; de tristesse... Une forte odeur d’alcool et de plantes mêlées se dégage du boc... Lavande, génépi, eucalyptus… Mais pas que... La partie olfactive de l'iceberg… En dessous, caché sous la glace, des extraits d'opiacés se prélassent également... Inodores quand à eux...

A défaut des morts, autant s'occuper des vivants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Jeu 20 Sep 2012 - 15:25

Une brune, visage inconnu. Et pourtant, il fait parti de son travail de connaitre tout le monde. Alors il y a un instant de flotement, avant qu'un tilt ne se fasse. Les nouveaux venus. Il y avait de meilleures circonstances pour l'hospitalité qu'une veillée funeraire.
Il est cependant etonnant qu'une seule personne ne traverse le seuil mortuaire.

La mort fait parti de son travail, la vie est une bougie, dont la flamme est fragile. Son travail est de la maintenir aussi longtemps qu'il reste de la cire. Bien qu'il ai déja soufflé. La mort, la vie, sont des données objectives. Mais ici, il s'agit d'un proche. Et ça complique l'equation, en plus de l'echec.
Alors l'adrenaline manque, la fatigue vous prend, vous avez les jambes sciées. Un ton neutre, detaché tandis qu'il accepte le breuvage.

- Dire qu'il avait repris conscience. C'est la premiere fois que j'entend parler d'un retour à un stade aussi avancée. On y a cru, mais c'est un pied de nez.

Il porte le gobelet à son nez, en respire l'efluve d'un geste naturel. Une vielle habitude. Il reconnait les efluves de plantes dont il connait les proprietés. Des calmantes. relaxantes. Pas un mauvais choix. Evidement, il ne sait rien de l'ingredient secret, et de boire la potion magique.
Ce n'est que plus tard, quand les effets seront plus violents qu'escomptés qu'il comprendra tout.
Pour l'heure, il n'en est rien et la tasse fini vite vidée. Et la curiosité reprend le dessus.

- Merci. Vous êtes ?

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Sasha Grey

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Dim 23 Sep 2012 - 23:21

"Sasha…"

La jeune femme regrette de ne pas avoir en cet instant sous la main un autre contenant que la « tasse bouchon » cédée au médecin abusé –ou serait-ce désabusé ?- par dame camarde. Elle aurait volontiers suivit l’homme dans sa dégustation narco-éthylique, après tout, quoi de mieux après une longue marche qu’un petit démontant ? (notez qu’on peut remplacer « longue marche » par un peu prés tout et n’importe quoi… Selon l’occasion…)

Mais au diable les convenances, elle porte à ses lèvres la gourdasse et ponctionne une petite lampée du breuvage… Juste de quoi anesthésier un peu sa gorge et enrailler sa toux. Toujours nattée jusqu’au cul, elle profite de la protection de l’intérieur pour se débarrasser des linges qui lui enturbannent le visage. Sa peau, blanche comme lait et peu avare, semble recracher toute la lumière qu’on juge bon de lui envoyer à la trogne…


"Je pense… Je pense que vous ne pouviez rien pour lui… Ni vous, ni personne… Il est des cas ou la médecine elle-même est impuissante… hmmm... Oui, ce doit même être ça, qui la distingue du miracle..."

En observant plus tôt le cadavre fraichement glané par celle dont on taira le nom, Sasha a remarqué l’aspect pour le moins inquiétant de ses ongles, stigmates probables de carences avancées en calcium, zinc, fer, sélénium et dieu savait quoi d’autre…

Elle subodore également que le mal qui plonge les êtres dans un état quasi léthargique ne se contente pas de saper leur capacité cognitive, mais agit de manière égale à tout niveau, comme un virus qui voudrait paralyser le système entier, et non l’une de ses parties. Pour tuer l’hydre, trancher TOUTES les têtes…


"Ses défenses immunitaires étaient sans doute à plat…"

Elle pense « Et avec l’hiver, la première saloperie qui trainait à été pour lui ». Enfin, cela n’expliquait pas son réveil… Ou peut être l’expliquait… Comment savoir ?

//tiens, j'aurais juré qu'il y avait d'autres réponses ici, jadis...//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Farzeen

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Retour à la vie.   Sam 29 Sep 2012 - 3:13

"Enchanté."

ça manque un peu de conviction mais l'idée y est. D'autant plus que doucement, tout fait effet dans l'organisme. L'iranien a une voix qui trahi des origines occidentales, aussi. Il a la peau mat, et la barbe grisonnante trahi un certain age.
Il fini par se relever, se désengourdir les bras. Et de repondre.


"Vous avez raison, qu'il ai tenu aussi longtemps tiens déjà du miracle. Comme s'il vous avait attendu pour s’éteindre."

Il tends la main à la jeune femme, une main de médecin mais aux bouts usés.

"Anton Farzeen. Medecin, et aussi l'comptable à l'occasion."

Les cordialités de mise, un peu de philo en guise d'épitaphe.

"Vous savez, au fond c'est peut etre le meilleur qui aurait pu lui arrivé, compte tenu de son combat. Il a visité les villes belligérantes du sud avec son message, il a traversé une partie du nord, le lac de Shangri Là, et le desert. Sans arme. Et c'est une mort casiement naturelle qui a eu de sa vocation. Sans violence humaine."

Il bouge, ferme les yeux d'Asafa qu'il n'a pas encore.

"Mais assez parlé des morts, les vivants ont encore besoin que l'on s'occupe d'eux. Faut encore qu'on vous loge, et qu'on vous acceuille comme vous le meritez. Ou sont les autres ?"

____________________
Le cordonnier, toujours le plus mal chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskenderia.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la vie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?
» Le retour des Normands du FLNJ...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre de Canaan, version Fract :: Partie Privée :: Zone urbaine :: L'Hôpital-
Sauter vers: